11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 04:20

Amos cibles mouvantesSatya l'attentat

Zik l'ange des toitsViolette l'amour basta 

Roman jeunesse 59 p, 63 p, 55 p, 57 p

Chacun de ces petits livres se passe pendant la semaine des vacances de la Toussaint. Amos, Satya, Zik et Violette sont amis, ils vont chacun faire une rencontre qui va les marquer. C'est original car les histoires s'entrecroisent et se complètent les unes les autres.

J'ai commencé le R.A.T par cette petite série vite lue.

 

La fille du docteur baudoin

Roman jeunesse 260 pages

Une histoire d'ado enceinte, avortement pas avortement ? Son père est médecin, il est associé avec un jeune médecin que sa fille rencontrera au planning familial. Ce livre se lit facilement, mais ce n'est pas celui que j'ai préféré de cet auteur loin de là.

 

La moustache

Roman adulte 183 pages.

Le héros de ce livre se coupe la moustache sans rien dire à personne. Mais, surprise ! Personne ne s'en aperçoit car tout le monde lui dit qu'il n'a jamais eu de moustache. Est un coup monté, un canular collectif, un complot, est il fou ? L'idée de départ est originale mais j'ai trouvé que c'était un peu long et la fin ne m'a pas trop convaincue. C'est le livre par lequel j'ai été déçue pendant le R.A.T. 

 

Zarbi

Roman jeunesse 155 pages

Le grand frère de Dina a 14 ans et il est vraiment devenu bizarre, toute la vie de famille s'en ressent. Le temps de la vie harmonieuse est bien terminé et tout le monde crie dans cette maison. C'est Dina la narratrice et elle est très attachante, elle se retrouvé coincée entre ses parents et son frère. J'ai passé un très bon moment de lecture avec cette histoire.

 

La solution esquimau 

Roman adulte 188 pages

La construction de ce livre est originale, car on alterne les passages de la vie du narrateur et ceux de la vie de Louis le héros du livre qu'il est en train d'écrire. Les esquimaux abandonnent leurs vieux sur un morceau de banquise pour ne pas prolonger leur calvaire et celui de leur famille. Louis est adepte de cette solution et il assassine les parents de ses amis pour qu'ils puissent profiter des héritages. J'aime bien l'écriture de cet auteur et j'ai eu plaisir à lire ce livre. 

 

Au rebond

Roman jeunesse 100 pages

Voici mon petit préféré de cette journée du R.A.T, une belle histoire d'amitié et de solidarité. Christian l'ami d'Alex disparaît, il ne vient plus au lycée ni au basket, alors sur les conseils de sa mère il va forcer le destin. Et il va en sortir de belles relations entre les différents personnages de ce livre. J'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture.

  

Mon traître

Roman adulte : 276 pages (134 pages lues pour le R.A.T)

Une histoire d'amitié sur fond de révolution irlandaise des années 70 jusqu'en 2007. Un luthier parisien s'attache à la cause des Irlandais et durant plus de trente ans fait des voyages réguliers en Irlande. Il crée une amitié très forte avec "mon traître" ainsi qu'il le nomme souvent tout au long de l'histoire.

Je l'ai terminé après la fin du R.A.T et ma fatigue a fait que je n'ai pas apprécié cette histoire à sa juste valeur.

 

Mon bilan final est donc de 1254 pages lues en douze heures.

749 pages de romans "jeunesse".

505 pages de romans "adulte".

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Billet groupé
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 04:20

Une fois n'est pas coutume je fais un billet groupé pour plusieurs livres

 

Le club des incorrigibles optimistesEn deux mots :

Michel est adolescent pendant la guerre d'Algérie, adepte de lecture et champion de baby-foot.

Dans un bistrot, il découvre un club mystérieux caché derrière un rideau.

Il apprend à y connaître les échecs et des hommes venus de l'Est, ils ont tout abandonné (leur famille, leur belle situation) mais ont gardé leur sens de l'humour et ne pensent pas au passé mais au présent et au futur.

Ce livre nous raconte d'une part la vie de Michel, sa vie de famille, sa vie de collégien puis de lycéen et d'autre part des portraits de ces réfugiés politiques.

  Mon avis :

J'avais commencé ce livre avant mon départ en vacances et l'ai donc terminé une fois arrivée à destination.

Une lecture agréable, mais il m'a quand même fallu un moment pour rentrer vraiment dans le livre.

De belles personnalités, des histoires fortes et dures parfois.

Au final, je suis contente de l'avoir enfin lu !

 

 

 

La fille de papierEn deux mots :

 Un écrivain célèbre en panne d'inspiration voit surgir dans sa vie l'héroïne d'un de ses romans.

Ils vont vivre une aventure hors du commun.  

Mon avis :

En commençant ce livre je savais qu'il serait vite lu. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre car le dernier Musso ne m'avait pas emballée.

L'arrivée de cette héroïne m'a fait pensé à Si c'était vrai de Marc Levy avec l'apparition de la fille dans le coma, donc je ne trouvais pas cette idée super originale.

J'ai quand même eu plaisir à lire ce livre car les évènements s'enchaînent sans traîner.

La fin m'a surprise et du coup mon avis est plus positif que je ne le pensais au départ.

J'ai aimé les citations d'écrivains au début de chaque chapitre : "Le lecteur peut être considéré comme le personnage principal du roman, à égalité avec l'auteur, sans lui, rien ne se fait" Elsa Triolet.

 

 

 

 

Le testament des sièclesEn deux mots :

Damien Louvel installé aux Etats-Unis doit rentrer en France suite au décès de son père qu'il n'a pas revu depuis onze ans.

Il découvre que celui-ci menait des recherches mystérieuses, il va poursuivre les investigations de son père avec l'aide d'une journaliste.  

Mon avis :

Un livre d'aventure, de mystère, d'amour, d'amitié.

Tout démarre rapidement quand Damien se rend compte que son père a mystérieusement changé de vie, il doute de sa mort accidentelle et se retrouve rapidement engagé dans une aventure dangereuse.

On se trouve pris dans une histoire qui mêle un message laissé par le Christ, le Vatican, l'Opus Dei, Leonard de Vinci.

Un livre qui se dévore, un bon thriller de vacances.

 

 

 

Le piège de l'architecteEn deux mots :

Une chasse au trésor ultramoderne, un duel à mort avec un génial architecte disparu il y a plus de trois siècles.  

Mon avis :

J'ai beaucoup aimé ce livre, une histoire originale menée tambour battant.

Certains moments m'ont vraiment donné des frissons, la tension monte progressivement.

Je n'aimerais pas du tout participer à cette aventure, rien qu'à l'idée de m'enfoncer dans ce puits ou ces tunnels voisins brrr !!!!!!  Cela ne m'a pas empêchée de passer un excellent moment.

 

 

 

Au fil d'un étéEn deux mots :

Lydia a ouvert une boutique sa boutique sur Blossom Street, cela se passait dans le tome précédent Un printemps à Blossom Street.

C'est une boutique de tricot, et dans ce deuxième tome la même structure est reprise, Lydia ouvre un nouveau cours de tricot et y rencontre des femmes différentes qui vont finir par devenir amies.  

Mon avis :

J'étais contente de retrouver les personnages de la première histoire.

C'est typiquement un livre de filles, des histoires de femmes, de filles, d'amour, de rupture, d'entraide.

Très agréable à lire, j'ai cependant trouvé que cela ressemblait un peu trop au premier c'est vraiment la même structure et presque la même histoire.

Chaque personnage tient la vedette d'un chapitre à tour de rôle.

Un livre très facile  à lire, un genre que je ne lis qu'occasionnellement et qui me lasserait à la longue.

 

 

 

L'armure de vengeanceEn deux mots :

Jod le forgeron a une obsession, créer une armure qui protège entièrement l'homme.

Mais cette armure qu'il va fabriquer est une armure maléfique, une armure tueuse.

Bien des chevaliers la convoitent au péril de leur vie et de celle de leur famille.

Une enquête aux temps du Moyen Âge.

  Mon avis :

C'est le deuxième Brussolo que je lis. Pas du tout le même style que Le chien de minuit, et c'est très bien ainsi.

Je crois que je vais continuer à lire des livres de cet auteur, c'est bien écrit et original.

La tension monte progressivement et l'auteur nous égare dans différentes hypothèses pour mieux nous surprendre à la fin.

Encore un livre qui se dévore !!!!!! 

 

 

 

Le sortilège de Babylone En deux mots :

Un fantôme né à Babylone se trouve projeté au vingtième siècle au milieu d'un crime.

Qui l'a commis et dans quel but l'a t'on appelé ?  

Mon avis : 

Je l'ai lu en dernier celui-là, car je n'étais pas sûre du tout qu'il me plaise.

Mon avis est mitigé.

J'ai aimé la moitié dans laquelle on découvre la vie d'Azriel le fantôme, sa vie et pourquoi il est devenu un fantôme. 

J'ai décroché à partir du moment où il arrive au vingtième siècle, le mélange fantôme et réalité ne m'a pas plu, et je m'en doutais, car je n'aime pas trop le fantastique.

Bon, pour un livre acheté un euro à la braderie de la bibliothèque ce n'est pas très grave !  

 

 

Je n'ai pas tellement respecté mon programme de lecture, mais il faut dire que j'ai emmené des livres achetés à la braderie de la bibliothèque la veille de notre départ.

Un bilan de lecture plutôt positif en plaisir de lecture.

 

Et en prime une petite photo de vacances !

 

CIMG5409

 

 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Billet groupé
commenter cet article

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Dans les prairies étoilées
    de Marie-Sabine Roger   

 

Un appartement à Paris
   de Guillaume Musso (livre audio)   

         

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Dans les prairies étoilées    
    de Marie-Sabine Roger

 

Sauveur et fils saison 3
     de Marie-Aude Murail

 

BD

Boule à zéro T4 Docteur Zita
   de Ernst et Zidrou

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture