6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 17:53

...

 

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Téo, étudiant en médecine légale, passe le plus clair de son temps au laboratoire de la faculté à disséquer des cadavres. Il sort peu et ne s'intéresse pas aux femmes, jusqu'au soir où il rencontre Clarice. Ils n'ont qu'un bref échange, mais la jeune femme l'obsède et Téo commence à la suivre. Lorsqu'il apprend qu'elle s'apprête à partir plusieurs mois, il ne voit qu'une solution pour éviter leur séparation : (...). Et il s'assurera que rien ni personne ne viendra entraver leurs jours parfaits.


Mon avis : 
Voilà un thriller comme je les aime !  Des personnages qui paraissent bien réels, du rythme, des surprises.

Teo a une idée de l'amour assez particulière, il veut tout de la femme qu'il aime et il va tout faire pour y arriver. 

Je l'ai lu rapidement durant les fêtes et pourtant la maison était bien remplie, c'est un signe !

Pas vraiment pour les âmes sensibles... mais pour moi ça passe très bien, ma grande fille ne comprend pas comment je peux lire de tels livres, quelle petite nature ;-)

 

L'avis de Canel, la tentatrice ! 

Livre issu de ma

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 07:00

...


 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Blog
commenter cet article
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 17:18

                                           

5 lignes complètes, pas si mal ! et je rempile pour 2017 bien sûr.

Cela se passe toujours chez Enna.

Prénom
1. Rébecca de Daphné du Maurier
2. Vernon Subutex de Virginie Despentes
3. Allo, Dr Laura de Nicole J. Georges
4. Le voyage de Nina de F. Deghelt
5. Charlotte de David Foenkinos
6. Amelia de Kimberly McCreight


 

Lieu
1. La ville orpheline de Victoria Hislop
2. Le livre des Baltimore de Joël Dicker
3. L'auberge de la Jamaïque
         de Daphné du Maurier
4. Entre ciel et Lou de Lorraine Fouchet
5. 
L'enfant de Bruges de Gilbert Sinoué
6. La bibliothèque des cœurs cabossés
       de Katarina Bivald

 

Animal
1. Le grand méchant renard 
       de Benjamin Renner
2. Moby Dick T1 et T2
       de Chabouté
3. Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
      de Harper Lee
4. Six fourmis blanches
     de Sandrine Collette
5. La gazelle d'Hubert Ben Kemoun

 

Objet

1. Les gens dans l'enveloppe d'Isabelle Monnin
2. La chaise numéro 14 de Fabienne Juhel
3. Kaïken de Jean-Christophe Grangé
4. Loup solitaire de Jodi Picoult
5. La lettre oubliée de Nina George
6. Le tableau de Laurence Venturi

 

Couleur
 1. Dans la nuit brune d'Agnès Desarthe
 2. La femme au carnet rouge d'Antoine Laurain 
 
3. Nymphéas noirs de Michel Bussi
 4. La valse des arbres et du ciel
           de Jean-Michel Guenassia 
 5. La rivière noire d'Arnaldur Indridason 

 

Voyage
1. Les arbres voyagent la nuit de Aude Le Corff
2. La fille du train de Paula Hawkins
3. Le bus de Madeleine Robitaille
4. Boussole de Mathias Enard
5. Un paquebot dans les arbres
       de Valentine Goby

 

Spectacle
1. La vie en sourdine de David Lodge
2. Libres sont les papillons
  de Leonard Gershe adapté par E-E Schmitt
3. En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut
4. Le dompteur de lions de Camilla Läckberg
5. L'odeur des planches de Samira Sedira
6. Concerto à la mémoire d'un ange d'E-E Schmitt

 

Lettre isolée
1. 13 à table !

2. A l'intérieur de Jodi Picoult
3. A toi pour l'éternité de Daniel Glattauer
4. A l'abri de rien d'Olivier Adam
5. Face à la mer de Françoise Bourdin
6. A l'orée du verger de Tracy Chevalier

 

Ponctuation
1. L'île aux femmes de Zanzim
2. Un après-midi d'automne
        de Mirhma Kristensen
3. D'après une histoire vraie 
      de Delphine De Vigan
4. La fin d'une imposture
     de Kate O'Riordan
5. Désolée, je suis attendue
        d'Agnès Martin-Lugand

 

Phrase

1. Maman a tort de Michel Bussi
2. Il reste la poussière de Sandrine Collette
3. Tu me trouveras au bout du monde
     de Nicolas Barreau
4. Et tu n'es pas revenu
      de Marceline Loridan-Ivens
5. Tu comprendras quand tu seras grande
      de Virginie Grimaldi

 

Gros mot
1. La maladroite d'Alexandre Seurat
2. Nous les menteurs d'Emily Lockhart
3. L'assassin qui rêvait d'une place au paradis
      de Jonas Jonasson
4. Le temps est assassin
    de Michel Bussi
5. Les désorientés d'Amin Maalouf
6. Mauvaise fille de Justine Levy

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Challenge
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 09:43

...

 

Quatrième de couverture :
Quand elle accourt au chevet de Garance, la fille de son ancien compagnon, Anna doit faire face à tout ce qu'elle a cru laisser derrière elle.
Le foyer qu'elle a fui et la place incertaine qu'elle y a tenue pendant dix ans. Son histoire d'amour avec le «grand homme», réalisateur de renom, qu'elle a quitté pour un admirateur plus inquiétant qu'il n'en avait l'air. Les trois enfants qu'elle a «abandonnés», après les avoir aimés comme s'ils étaient les siens.

Les raisons de son départ, dont elle-même a fini par douter, et les traces qu'il a laissées dans le cœur des uns et des autres.
Est-il trop tard pour recoller les morceaux ? Est-ce seulement souhaitable ?

Avec autant de vigueur que de délicatesse, Karine Reysset suit son héroïne dans sa quête d'identité et d'indépendance.

Mon avis : 
Voici tout à fait le style de livre que j'apprécie sur le moment mais que je vais certainement vite oublier. 

L'auteur nous embrouille dès le début avec une foultitude de personnages, j'ai même failli prendre des notes pour m'y repérer entre les enfants, les mamans, les ex, les frères, les sœurs. Au bout d'un moment on s'y repère mieux.

C'est un peu la pagaille dans la vie d'Anna, elle ne sait plus trop où elle en est, elle va nous faire suivre un chemin avec elle pour essayer de se retrouver.
Ce livre est doux-amer car elle revisite son histoire avec Serge et ses enfants qui sont un peu comme les siens.

Elle navigue entre regrets et espoir, heureusement que j'avais le moral avant de lire ce livre car il n'est pas d'une grande gaieté. 

Avec le recul je me dis que ce livre est très centré sur Anna et les autres personnages auraient sans doute mérité plus d'attention.

J'ai quand même aimé retrouver l'écriture de Karine Reysset.

 

De cet auteur j'ai déjà aimé Les yeux au ciel et beaucoup aimé A ta place.

 

Merci à Babelio et aux éditions Flammarion

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 10:00

...

 

Un petit message de circonstance pour vous souhaiter à tous de belles fêtes !!!!!

 

Avec une pensée particulière pour tous ceux qui ont de "vraies" raisons de ne pas aimer les fêtes, pour ceux qui sont malades, pour ceux dont la famille est éclatée, pour ceux qui sont dans la peine et la souffrance.

 

A bientôt ! 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49)
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 08:53

...

 

Quatrième de couverture :
La mort m'a fait si peur, ce jour-là, que j'ai voulu croire en un Dieu plus fort qu'elle. Et j'ai fini par choisir une vie voisine de la mort. Pour m'habituer.

 

Mon avis : 
William, alias Dom Marcus, est chartreux et cloîtré depuis plus de vingt cinq ans. Un événement familial le fait sortir de son monastère.

Voici une bien jolie BD que j'ai appréciée.
L'histoire oscille entre la redécouverte du monde par William, par ses souvenirs qui remontent à la surface et par une jolie rencontre.

Ce choix de vie me paraît toujours aussi incroyable et pourtant j'aimerais une pause de ce genre mais courte avec de la méditation plutôt que des prières.

Une belle découverte !

L'avis de Canel

BD empruntée à la 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 18:13

...

 

Quatrième de couverture :
Orphelin originaire de Birmanie, Tin Win est un garçon hors du commun : il est capable de déchiffrer l'âme des gens en écoutant leurs battements de coeur. Grâce à ce don, il va connaître un amour immense, contrarié par bien des obstacles.
C'est cette histoire fabuleuse que va découvrir, des années plus tard, sa fille Julia, jeune avocate à New York. Déterminée à percer le mystère qui entoure le passé de son père, Julia retourne en Birmanie dans le village où il a grandi et pénètre dans un univers dont elle ne soupçonnait pas la richesse.
Une histoire d'amour exceptionnelle, empreinte de spiritualité orientale et digne d'un conte de fées.

 

 

 

 

Mon avis : 
Un très joli coup de cœur pour ce roman, encore meilleur puisqu'il est arrivé petit à petit au fil de ma lecture. Si j'avais pu je serais même restée à la maison un matin pour le finir au lieu d'aller travailler...

Julia part en Birmanie à la recherche de son père reparti dans son pays d'origine. Elle va découvrir la jeunesse de celui-ci et toute une part de sa vie qu'elle était très loin d'imaginer.

Le lecteur va donc accompagner Julia dans la découverte de la vie de Tin Win, de sa jeunesse à l'âge adulte tout en espérant avoir des réponses aux questions qu'elle se pose.

Cette histoire est magnifique, la vie de Tin Win est hors du commun, c'est aussi l'histoire d'un amour infini, les personnages sont très touchants, très vrais et émouvants.

J'ai été profondément touchée par ce roman et c'est suffisamment rare pour le souligner.

A lire, à offrir et à déguster ! 

Livre du club de lecture
avec mes copines

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai adoré
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 18:13

...

 

Quatrième de couverture :
"Au temps d'avant, avant tout ça, avant ce que je vais raconter et le reste, c'était le bonheur, la vie sans se l'expliquer. Si l'on me demandait "Comment ça va ?" je répondais toujours "Ça va !". Du tac au tac. Le bonheur, ça t'évite de réfléchir. C'est par la suite que je me suis mis à considérer la question. À esquiver, à opiner vaguement du chef. D'ailleurs, tout le pays s'y était mis. Les gens ne répondaient plus que par "Ça va un peu". Parce que la vie ne pouvait plus aller complètement bien après tout ce qui nous était arrivé."

Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l'harmonie familiale s'est disloquée en même temps que son «petit pays», le Burundi, ce bout d'Afrique centrale brutalement malmené par l'Histoire.

Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de coeur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d'orage, les jacarandas en fleur... L'enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais.

Mon avis : 
Qu'il est difficile de donner son avis sur un livre qui est encensé partout...
Je m'attendais à être touchée par ce roman mais l'écriture de l'auteur a fait que je suis restée un peu hermétique à l'histoire. Je n'ai pas été réellement émue par ce que je lisais.

J'ai quand même été attendrie par la vie de Gaby et ses copains, leur vie insouciante.
En revanche, c'est la partie sur la guerre à laquelle je n'ai pas trop accroché. Je ne sais pas si cela vient de l'écriture mais je n'ai pas été tellement touchée par cette partie du texte.

Après cette presque déception, j'ai eu une sacrée surprise durant les dernières pages, c'est l'homme adulte qui parle et non le petit Gaby de l'histoire. Ces pages sont écrites avec les tripes et cela se sent, c'est magnifique et poignant. 

J'ai maintenant bien envie de découvrir la version audio lue par l'auteur.  Peut-être cette version me fera-t-elle changer d'avis.

Livre issue de ma PAL-Cadeau

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 13:24

...

 

Résumé :
France, 1996. Après le braquage du Crédit Agricole de Clermont-l'Abbaye, Ferrant et ses complices, Romu, Cassidy et José, se cachent dans la vieille ferme de son oncle.
Jacky, son cousin, éleveur bovin, tente de dissimuler ses bêtes atteintes de la maladie de la vache folle.
Les malfrats sont alors confrontés à la présence croissante de gendarmes luttant contre l'épidémie.

Mon avis : 
Après un casse, l'équipe de Ferrant se met au vert dans la ferme familiale.

Il y a un peu des tontons flingueurs dans cette BD, c'est un peu loufoque ce dont je ne raffole pas en général.

C'est aussi un peu vulgaire et un peu drôle. Il y a des armes, des vaches, de l'amour, des billets, du sexe, des taureaux, de la rancune et une fin un peu.... bof.

Un avis mitigé mais j'ai quand même souri à plusieurs reprises.

 

BD issue de ma 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 18:14

...

 

Quatrième de couverture :
Ils forment un duo, maintenant, le parrain et le filleul. Vingt-cinq ans d'écart. Presque aucun goût en commun mais un lien qui s'établit dans les habitudes qui se créent, à deux - la familiarité de l'autre corps, de son odeur, de la place qu'il prend. On les prend souvent pour père et fils. Yvan refuse la paternité d'un air bourru, mais on sent qu'au fond, ça le touche.

Juin 2013, en province. Comme chaque été, Corentin retrouve, au côté de son parrain, Yvan, son emploi saisonnier de vidéaste de mariage. Chargé d'accompagner les couples des premières heures de la journée la plus importante de leur vie jusqu'au matin suivant, il recueille leurs espoirs et leurs désillusions, leurs joies et leurs détresses, parfois. Mais à vingt-sept ans, il est temps de faire des choix, amoureux tout autant que professionnels. Corentin a devant lui cinq mariages et aucun enterrement pour trouver sa voie.

Analyse des sentiments, amertume et plaisir, empathie pour les personnages... On retrouve dans Mariages de saison tout ce qui fait le charme des romans de Jean-Philippe Blondel.

Mon avis : 
Yvan et Corentin sont deux personnes importantes lors d'un mariage, l'un prend des photos et l'autre filme. C'est important pour les souvenirs, pour nos enfants et pourtant on ne les regarde plus qu'occasionnellement et encore... après 10, 20 ou 30 ans pour ceux qui tiennent jusque là.

Aline et Christophe, Laurent et Laurence, Fanny et Lise, Anne et Luc, Angélique et Sébastien font partie des ces mariés de l'été 2013 de Corentin.

Le mariage et parfois leur souhait, parfois surtout celui de leurs parents ou même de leurs enfants.

Corentin, le vidéaste, se cherche, professionnellement et sentimentalement, il faut dire que ce n'est pas facile de garder une copine quand on est pris tous les week-ends par des mariages.

Corentin crée souvent un lien privilégié avec les mariés les filmant parfois à l'insu du conjoint.

Parallèlement aux différents mariages, Corentin filme des personnes qui ont compté dans sa vie, des amis, de la famille, et qui lui parlent face à la caméra. Il aura d'ailleurs certaines surprises.

Les chapitres sont assez courts et s'enchaînent bien.

Ce que j'aime chez cet auteur c'est qu'il décrit des personnages qui paraissent tout de suite très réels, des situations qu'on imagine sans peine.
Les relations décrites sont touchantes et l'écriture de Jean-Philippe reflète une vraie sensibilité et une grande tendresse pour ses personnages.

Vivement le prochain roman de cet auteur ! 

 

Livre emprunté à la

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Nuit
  de Bernard Minier  

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture