19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 22:05

La-memoire-de-l-eau-T1.jpg  La-memoire-de-l-eau-T2.jpg

Quatrième de couverture :
Une nouvelle vie démarre pour Marion quand elle emménage avec sa mère dans la maison de famille dont elles ont hérité. Vue imprenable et plage privée, l'endroit semble paradisiaque. Pourtant, d'étranges rochers sculptés, un gardien de phare à la sinistre réputation et de vieilles légendes locales semblent indiquer que l'enfer n'est peut-être pas si loin... 

 Mon avis : 
Marion est une petite curieuse et rien ne l'empêchera d'aller à la découverte du phare et du vieux monsieur qui y habite.
J'ai beaucoup aimé les personnages de cette histoire ainsi que le mystère qui rode.
Je n'ai pas du tout aimé le passage où Marion se retrouve sous l'eau, j'ai retenu ma respiration avec elle et j'ai vraiment eu peur.
Une très belle découverte et une belle histoire de malédiction.
L'emplacement de la maison où emménagent Marion et sa maman, face à la mer, fait vraiment rêver. Les paysages sont magnifiques. 

Lire les 2 tomes sans s'arrêter ! 

Les avis de La Sardine et Noukette.

BD empruntées à la
  images.jpg
Petit bac 2013

            Catégorie    
        aliment/boisson

 

 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 22:05

      

Quatrième de couverture :  
Paul, quarante-six ans, paysan à Fridières, Cantal, ne veut pas finir seul.
Annette, trente-sept ans, vit à Bailleul dans le Nord avec son fils. Elle n'a jamais eu de vrai métier. Elle a aimé Didier, le père d'Eric, mais ça n'a servi à rien. Elle doit s'en aller. Recommencer ailleurs.
Elle répond à l'annonce que Paul a passée. Le roman raconte leur rencontre et leur histoire. C'est une histoire d'amour.

 

Mon avis :
Une déception pour ce livre qui traînait dans ma PAL depuis que je l'avais acheté à la braderie de la bibliothèque.
L'histoire n'est pas déplaisante mais sans plus, je pense que j'ai été gênée par le texte qui n'est pas du tout aéré, c'est du compact.
Dommage parce que cela se passe en Auvergne, une région que j'aime bien.
J'aurais pu apprécier cette histoire qui nous parle d'Annette cette ch'ti qui débarque, avec son fils, en Auvergne chez un célibataire (sans oublier la sœur et les deux oncles...).
Paul et Annette sont attachants mais cela ne m'a pas suffi.
Je pense aussi que je ne l'ai pas lu au bon moment, je ne devais pas être réceptive à ce style quand je l'ai lu.

 

Les avis positifs de Laure et Sylire.

 

      

                                                  Région Auvergne      

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas aimé
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 22:05
Un-peu-de-bois-et-d-acier.jpg

Quatrième de couverture :
Un répit, un instant, une pause...
Un abri, un havre, un refuge...
Une scène...
Un carrefour...

Juste un peu de bois et d'acier. 

Mon avis : 
Chabouté est vraiment très fort. Avec un banc, sans dialogue, il arrive à construire des histoires avec des gens de passage. On revoit parfois les mêmes personnes et on peut deviner certaines parties de leur histoire.

C'est drôle, tendre, triste, émouvant. On y voit des jeunes, des vieux, des couples, des sportifs.

Je suis vraiment fan de cet auteur que j'ai beaucoup lu depuis un an.

BD empruntée à la   
    images.jpg

 

          catégorie couleur

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 22:05
Quatrième de couverture :
Olivia Morrow sait sa fin proche : l’heure est venue de révéler un terrible secret familial qu’elle est la seule à connaître. Qui pourrait en effet soupçonner sa cousine Catherine, une religieuse en voie de béatification, d’avoir eu un enfant, à dix-sept ans, et de l’avoir abandonné ? La petite-fille de Catherine, Monica, doit hériter de la fortune colossale de son grand- père, mais, pour qu’elle puisse en bénéficier, Olivia doit lui dire ce qu’il en est des origines de celui-ci, rompant ainsi la promesse faite à sa cousine et déshonorant sa mémoire. 

Non sans risque, car certains n’ont aucun intérêt à ce que la vérité éclate au grand jour… Un formidable suspense où la grande Mary Higgins Clark mêle science, foi et quête d’identité dans une course haletante contre la mort.

 

Mon avis : 
Pioché dans ma PAL pour la faire diminuer ... je me suis aperçue que je n'avais pas lu de livre de cet auteur depuis 2007. J'en ai lus quelques uns entre 2004 et 2007 et ils ont tous obtenu la même note, la même que pour celui-ci 4/5.

C'est comme dans mon souvenir, cela se lit bien, j'ai été prise par l'histoire, c'est donc une lecture facile qui fait du bien de temps en temps.

On se doute bien que la gentille héroïne va arriver au bout de ses peines, que son histoire d'amour va bien tourner et que les méchants vont êtres punis.  

Allez hop, un de moins sur ma PAL ! 

 

 

   

                                               catégorie couleur  

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 22:05
Le-fantome-de-Canterville.jpg Quatrième de couverture :
Lu par Antoine BLANQUEFORT, Sandrine BRIARD, Eric BOUCHER, avec musiques et ambiances sonores. Texte intégral. Durée: 1 heures 14 minutes.
Les mésaventures cocasses d'un odieux fantôme anglais ridiculisé par la famille d'américains sceptiques devenue propriétaire du château qu'il hante depuis trois siècles. Oscar Wilde s'amuse, pour notre plus grand plaisir, du choc culturel entre conformisme anglais et réalisme américain.

Un merveilleux conte raffiné, humoristique dont l'écoute séduira les jeunes et les adultes. 

Mon avis : 
La quatrième de couverture est parfaite !  Tout est dit sans trop en dire.
J'ai passé un agréable moment avec cette histoire et je me suis amusée de ce pauvre fantôme qui n'arrive pas à effrayer les nouveaux habitants de sa demeure.

Les quelques bruitages mettent un peu de piment et d'ambiance, on s'y croirait. 

La lecture est très 'theâtralisée' et c'est amusant d'autant plus que le livre n'est pas très long. Sur une durée plus longue j'aurais un peu peur d'être lassée.

Pris un peu au hasard à la bibliothèque pour le challenge de Valérieje ne regrette pas mon choix.

 

 

Livre audio 
emprunté à la

 images.jpg

Ecoutons un livre  

Un classique par mois 1
          catégorie objet

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 22:05

 

Quatrième de couverture (censurée par mes soins) :
Julie, 20 ans, qui élève seule son fils Lulu est caissière dans un supermarché. Elle attire l'attention d'un client, quinquagénaire aisé à nouveau célibataire. Généreux et désintéressé, Paul invite Julie à passer quelques jours dans sa belle villa de bord de mer en Bretagne. Ils y retrouvent Jérôme, le fils de Paul, (....) Gaieté et optimisme reviennent grâce à l'attachante présence du petit Lulu. (...)  Un conte de fées moderne. L'émotion partagée avec des personnages profondément attachants et les dialogues d'une rare vivacité donnent un livre bourré de grâce, d'optimisme et d'énergie, qui réconcilie avec la vie !

 

Mon avis : 
J'ai dévoré ce live en quelques heures tout en me disant : ralentis, profite ! Mais c'était trop bien et je n'en ai fait qu'une bouchée.

3 blessés de la vie se rencontrent, se réconfortent, se font du bien. Beaucoup de tendresse et de chaleur humaine se côtoient dans ce roman.

Un roman coup de poing, coup de cœur, j'ai été envahie par le  sourire et les larmes (ce qui est plutôt rare).

J'ai tronqué la quatrième de couverture qui en disait beaucoup trop à mon goût, heureusement je ne l'avais pas lue avant, je vous aurais prévenus.

J'ai lu ce livre samedi et je fais passer ce billet avant ceux qui sont déjà programmés comme souvent pour mes rares coups de cœur.

 

L'avis tentateur de Stephie.
 

Livre emprunté à la
 images.jpg
Petit bac 2013
    Catégorie sentiment

 

 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai adoré
commenter cet article
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 22:05
Sur-la-plage-de-Chesil.jpg Quatrième de couverture :
«Ils étaient jeunes, instruits, tous les deux vierges avant leur nuit de noces, et ils vivaient en des temps où parler de ses problèmes sexuels était manifestement impossible…»
Le soir de leur mariage, Edward Mayhew et Florence Ponting se retrouvent enfin seuls dans la vieille auberge du Dorset où ils sont venus passer leur lune de miel. Mais en 1962, dans l'Angleterre d'avant la révolution sexuelle, on ne se débarrasse pas si facilement de ses inhibitions et du poids du passé. Les peurs et les espoirs du jeune historien et de la violoniste prometteuse transforment très vite leur nuit de noces en épreuve de vérité où rien ne se déroule selon le scénario prévu. 

Dans ce roman dérangeant, magistralement rythmé par l'alternance des points de vue et la présence obsédante de la nature, Ian McEwan excelle une nouvelle fois à distiller l'ambiguïté, et à isoler ces moments révélateurs où bifurque le cours d'une vie. 

Mon avis : 
Cette histoire démarrait bien, un petit couple de jeunes mariés dans les années 60 qui passe sa nuit de noces dans un hôtel.
Sans expérience ni l'un ni l'autre cela parait mal parti, ils sont tous les deux très amoureux mais il va falloir franchir le pas de cette fameuse nuit de noces. 
Beaucoup de maladresse et d'incompréhension de part et d'autre ne vont pas faciliter les choses.
On passe en revue la vie de chacun, qui n'est pas si longue car ils ont une vingtaine d'années. 
Je n'ai pas aimé cette histoire et je n'ai pas ressenti d'empathie pour ces deux jeunes personnes, les années 60 ne sont pourtant pas si lointaines mais cela m'a paru vraiment très loin de nous.
Et quel gâchis ! C'est une histoire très triste et je crois que je ne m'attendais pas à ça.

 

Destination PAL       Petit bac 2013
                                           Catégorie lieu

                                                plage

 

 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas aimé
commenter cet article
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 22:05

Quatrième de couverture :

Je suis l’ombre.
Je suis la proie.
Je suis le tueur.
Je suis la cible.
Pour m’en sortir, une seule option :
fuir l’autre.
Mais si l’autre est moi-même ?...

Jean-Christophe Lebert restitue au texte de Jean-Christophe Grangé cette tension qui enferme le lecteur dans un labyrinthe cauchemardesque.


 

Mon avis : 
23 heures d'écoute ! Mon record depuis que je me suis mise à la lecture audio. Comme d'habitude et c'est encore plus vrai pour un livre très long, le lecteur est très très important. 

Une petite parenthèse pour dire que j'admire ces lecteurs qui font ça pour nous durant de longues heures.

Le passager m'a emmenée à Bordeaux, Marseille, Nice, Paris sur les pas d'un (ou plusieurs) psychiatre(s), d'un amnésique, d'une jeune capitaine de police, de SDF, d'un peintre, d'un club de rencontre, tout ceci sur fond de meurtre, de folie. Pas étonnant que ce livre soit un pavé (oui oui même un livre audio peut être un pavé).

Le titre de chaque partie porte le nom d'un personnage de l'histoire et le lecteur est embarqué à la découverte de chacun. Cette aventure est surprenante, rythmée et dangereuse.

Je ne me suis pas lassée durant l'écoute grâce au lecteur mais c'est quand même un peu long (plus de 700 pages en version papier).
Je suis ravie d'avoir découvert cet auteur que j'aime bien sous une autre forme de lecture.

Encore une belle lecture audio.

Merci à 
             

         


Lecture commune
     avec 
Valérie

 

            

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 22:05
Le gardien de phare

Quatrième de couverture :
Par une nuit d’été, une femme se jette dans sa voiture. Les mains qu’elle pose sur le volant sont couvertes de sang. Avec son petit garçon sur le siège arrière, Annie s’enfuit vers le seul endroit où elle se sent en sécurité : la maison de vacances familiale, l’ancienne résidence du gardien de phare, sur l’île de Gråskär, dans l’archipel de Fjällbacka.
Quelques jours plus tard, un homme est assassiné dans son appartement à Fjällbacka.Mats Sverin venait de regagner sa ville natale, après avoir travaillé plusieurs années à Göteborg dans une association d’aide aux femmes maltraitées. Il était apprécié de tous, [...]

Erica, quant à elle, est plus que jamais sur tous les fronts. [...] Avec Le Gardien de phare, Camilla Läckberg poursuit la série policière la plus attachante du moment. 

Mon avis : 
Je classe ce livre dans 'J'ai moyennement aimé' mais je reconnais que c'est un peu sévère.

En fait j'ai moyennement aimé l'enquête que je n'ai pas trouvée super palpitante et en plus j'avais deviné certaines choses.

La partie que j'ai préférée est celle qui concerne l'histoire d'une femme qui habite en 1870 sur l'île où se trouve le phare.

En revanche j'ai beaucoup aimé retrouver tous les personnages que l'on suit dans chaque histoire de cette série. 

Bilan : Je me lasse un peu des enquêtes mais j'ai quand même envie de savoir ce qui va arrive aux personnages.

 

Livre emprunté à la
 images.jpg

Petit bac 2013
        Catégorie objet


 
Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 22:05
 

                         Challenge régions

1. La vieille dame de la librairie
     de Jean Piat (Nord)

2. La légende de nos pères
     de Sorj Chalandon  (Nord)

3. Glacé
      de Bernard Minier (Pyrénées)

4. Une petite fête sur la planète
     de Corinne Roche (Normandie) 

5. Ker Violette
      de Karine Fougeray (Bretagne) 

6. Les heures souterraines
      de Delphine de Vigan (Ile de France) 

7. Grâce
      de Delphine Bertholon (Rhône-Alpes) 

8. Juste une ombre
      de Karine Giebel (Ile de France) 

9. Les nymphéas noirs
       de Michel Bussi (Haute-Normandie) 

10. Les ignorants
        d'Etienne Davodeau (Pays de la Loire)   
 

11. Les yeux au ciel
        de Karine Reysset (Bretagne) 

12. Le cercle
         de Bernard Minier (Midi-Pyrénées) 

13. Le sursis T1 et T2
         de J-P Gibrat (Midi-Pyrénées) 

14Chaque soir à 11  heures
           de Malika Ferdjoukh (Ile de France)

15. Les cadavres n'ont pas froid aux yeux
               de Andrea H. Japp (Ile de France) 

16. Sacrifices
             de Pierre Lemaitre (Ile de France) 

17. La Marie en plastique
              de Prodhomme et Rabaté
                  (Pays de la Loire) 

18. Ce que je peux te dire d'elles
              d'Anne Icart (Midi-Pyrénées) 

19 Edlyn 
       de Cécile (Pays de la Loire)

20. L'effet Larsen
        de Delphine Bertholon (Ile de France)

21. Le murmure de l'ogre
        de Valentin Musso (PACA) 

22. L'île des beaux lendemains 
       de Caroline Vermalle (Pays de la Loire)

23. Balancé dans les cordes 
       de Jérémie Guez (Ile de France) 

24. L'enfant aux cailloux 
       de Sophie Loubière (Ile de France)  

25. Et l'été reviendra (Centre)
          de Gilbert Bordes 

26. Un ver dans le fruit
           de Rabaté (Centre)  

27. L'année du volcan (Ile de France)
     de Jean-François Parot  

28. La femme du Ve (Ile de France)
            de Douglas Kennedy 

29. Ne lâche pas ma main (Ile de la Réunion) 
       de Michel Bussi 
 

30. Jusqu'à ce que la mort nous unisse
       de Karine Giebel (PACA)

31. Les éveillés (Nord Pas de Calais)
       de Jérome Camut et Nathalie Hug

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Challenge
commenter cet article

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Maléfices 
    de Maxime Chattam        

 

Trop de bonheur
  de Alice Munro                    
   (livre audio)                                                                  

 

 

         

Sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Hortense     
    de Jacques Expert

 

Cœur-Naufrage
  de Delphine Bertholon

 

DVD

Memento    

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture