17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 22:26

                                               
Quatrième de couverture :
Tout condamnait Nombeko l’analphabète, née dans le ghetto de Soweto en 1960, à une vie anonyme. Mais un accident de voiture et son incroyable facilité à manier les chiffres vont la catapulter dans les hautes sphères de la politique internationale. Elle y croisera de bien singulières personnes, dont un président, un roi, mais aussi une jeune fille très en colère et d’étranges jumeaux. Elle se mettra à dos les plus redoutables services secrets de la planète pour finalement atterrir dans un camion de pommes de terre au moment où une bombe menacera l’humanité de destruction... Nombeko est bien la digne héritière de son aïeul en littérature, Allan Karlson, « 
Le Vieux… », dont elle partage le talent pour changer le cours de l’Histoire. Une nouvelle comédie signée Jonasson tirant à bout portant sur les préjugés.

Mon avis : 
Du même auteur je n'avais pas trop aimé Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. Quand j'ai reçu ce livre audio en cadeau je n'ai pas voulu aller le changer, je me suis dit que je refaisais une tentative avec cet auteur mais j'aurais mieux fait d'aller en choisir un autre.

J'ai insisté pendant une moitié de ce livre mais vraiment je ne pouvais pas plus. La lectrice n'est pas en cause, elle remplit vraiment bien sa tâche.

J'ai arrêté d'écouter juste avant que Nombeko parte en Suède, que c'était long cette histoire de bombe et inintéressant et même en sautant des chapitres je n'ai pas pu aller plus loin.

Le personnage de Nombeko est pourtant sympa, elle est futée et sympathique. Certains passages du début m'ont fait sourire et m'ont fait penser que j'allais apprécier ce livre, hélas cela n'était que momentané.

Je regrette vraiment de ne pas avoir été échanger ce titre contre un autre, tant pis.

 

Les avis de Gambadou et Dasola.

 

        Livre issu de ma 

         

      


     Catégorie gros mot

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas pu finir
commenter cet article
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 22:48

                                             

Résumé : (censuré par mes soins)
S'ils n'étaient pas allés à la pêche en ce début de printemps, Annie Taylor, douze ans, et son frère cadet, William, n'auraient pas dû fuir à toutes jambes après avoir vu trois hommes en exécuter un quatrième. Et leur mère, Monica, ne mourrait pas d'inquiétude en ne les voyant pas revenir.
Plus grave encore, les assassins, d'anciens flics de Los Angeles à la retraite, ne pourraient pas persuader le shérif de ce coin perdu de l'Idaho de... les laisser mener l'enquête ! Heureusement, Jess Rawlins, un rancher au bord de la faillite, (...)  

Rêves brisés par le manque d'argent, mais aussi courage et droiture d'individus qui savent dominer leur peur quand il faut défendre des innocents, Meurtres en bleu marine nous fait découvrir un monde en proie à un conflit entre des flics pourris et un cow-boy intègre.

Lu par Marc-Henri Boisse.

Mon avis :
Je n'ai pas été emballée par le lecteur de ce roman, il lit bien mais je n'ai pas trop apprécié l'intonation de sa voix. Je sais que c'est totalement subjectif mais c'est comme ça.

Du côté de l'histoire, certains passages sont vraiment plein de suspense et d'autres moments sont un peu longs.
Cela donne un avis un peu mitigé mais pas franchement négatif.

On sait rapidement qui sont les coupables et c'est plutôt la façon dont ils vont être traqués qui est l'objet de l'histoire.
J'ai trouvé quand même bizarre que le shérif soit presqu'inexistant dans cette aventure, les méchants travaillent pour lui mais on ne sait pas trop ce qu'il fait. 

C'est vraiment la longueur de l'histoire qui était pesante. Je pense que j'aurais préféré la version papier de ce livre, pour une fois.

 

              Livre prêté
               par Claire
                Merci !       

             

  
           Chez Valérie


      Catégorie couleur

 

     


 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 22:53

                                              

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Prof d’histoire-géo mariée à un politicien narcissique, Mariette est au bout du rouleau. (..)
Millie, jeune secrétaire intérimaire, vit dans une solitude monacale. Mais un soir, son immeuble brûle. (..)
Déserteur de l’armée, Monsieur Mike a fait de la rue son foyer. Installé tranquillement sous un porche (...) 
Au moment où Mariette, Millie et Mike heurtent le mur de leur existence, un homme providentiel surgit et leur tend la main – Jean, qui accueille dans son Atelier les âmes cassées, et dont on dit qu’il fait des miracles. 

Mais peut-on vraiment se reconstruire sans affronter ses fantômes ? Avancer en se mentant et en mentant aux autres ? Ensemble, les locataires de l’Atelier vont devoir accepter leur part d’ombre, tandis que le mystérieux Jean tire les ficelles d’un jeu de plus en plus dangereux.

Mon avis : 
Millie, Mariette et Mr Mike, trois blessés de la vie, ils portent en eux une culpabilité. Chacun va vivre un évènement fort qui va le faire basculer.

Jean et son atelier des miracles vont être là pour eux. Jean va les aider à redresser la tête, à se retrouver, à exister.

J'ai dévoré ce livre en quelques heures, j'en ai aimé les personnages principaux.

Rapidement on se doute que ce Jean cache des choses, est-il aussi bon qu'il en donne l'apparence ? Est-il vraiment animé de bonnes intentions ? 

C'est ce qui m'a plu, tout n'est pas lisse et empli de bons sentiments. Il y a des grincements de dents, des coups de becs.
Mais aussi des très belles choses, de belles rencontres, de l'entraide, de l'amitié.

Voici un livre que je n'hésiterai pas à conseiller ! 

 

Les avis de Stephie, Jules, A propos de livres.

 

       Livre issu de ma 

         

      


       Catégorie bâtiment

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 22:22

                                              

 

Quatrième de couverture :
Nell, une Irlandaise dans la quarantaine, vit à Paris depuis plus de vingt ans. C'est une oenologue reconnue, l'une des rares femmes dans le monde à avoir le statut de Master of Wine. Elle profite du calme de la vie parisienne comme d'un bon verre de rouge, en compagnie de Lulu, un caniche qu'elle méprise, et de son amant Henri, un homme marié propriétaire d'un vignoble. Mais un coup de téléphone nocturne va venir briser le monde clos qu'elle a construit. Un voisin de sa fille unique Ali, qui vit en Irlande, lui donne à son sujet d'inquiétantes nouvelles. Celles-ci vont obliger Nell à retourner dans son pays d'origine, ce qu'elle n'avait pu se résigner à faire depuis son arrivée en France, et cela non sans raison. Pierres de mémoire est une poignante histoire d'amour maternel, dans laquelle l'auteur dissèque avec tendresse et précision les relations filiales, et interroge l'emprise d'un passé que l'on tente de garder à distance.

 

Mon avis : 
Nell, 48 ans, vit à Paris et revient en Irlande 32 ans après avoir quitté son pays.

Elle y retrouve Ali sa fille, Grace sa petite-fille, sa maison d'enfance dans laquelle habite sa fille. Et surtout elle y retrouve une multitude de souvenirs. 

On alterne entre douce nostalgie et souvenirs amers. Le présent se mêle au passé pour découvrir l'histoire de cette famille. 

J'ai beaucoup aimé l'histoire des pierres de mémoire qui donnent leur titre au roman, c'est une explication très jolie.

J'ai eu mal au cœur pour la petite Grace

En revanche, cette histoire n'est vraiment pas très gaie. Je pense que j'aurais mieux fait de fractionner la lecture et pour une fois de lire un autre livre en même temps.
Mon avis est donc mitigé, il faut dire que je suis aussi dans une période de fatigue et que j'aurais sans doute besoin de lectures plus légères. 

 

 

  Livre emprunté à la

         images.jpg

      


      Catégorie matière

Ce livre faisait partie de mon sac surprise sur le thème de l'Irlande emprunté à la bibliothèque.
Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 05:40

                                          

Je m'étais inscrite dans la catégorie "Même pas peur" et j'ai lu 39 livres.

Je rempile pour la prochaine session 2014-2015.

Cliquez sur le titre d'un livre si vous voulez lire mon avis.

 

1. Le gardien de phare
       de Camilla Läckberg

2. Le passager
         de Jean-Christophe Grangé

3. L'ombre de ton sourire
          de Mary Higgins Clark

4. Dark Tiger
           de William G. Tapply

5. L'enfant des cimetières
      de Sire Cédric

6. Des nœuds d'acier
        de Sandrine Collette

7. Rapt de nuit
           de Patricia Mac Donald

8. Terminus Elicius
             de Karine Giebel

9. Les apparences
          de Gillian Flynn

10. La fille cachée
         de Lisa Gardner

11. Ils vivent la nuit
          de Dennis Lehane

12. Orages ordinaires
            de William Boyd

13. Les traces de l'araignée
         de Kathy Reichs

14. Intuitions
           de Dominique Dyens

15. La ville des serpents d'eau
            de Brigitte Aubert

16. Le festin d'Alice
            de Colin Thibert

17. Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils
           de Jacques Expert

18. Train d'enfer pour Ange rouge
           de Franck Thilliez

19. Monster
        de Patrick Bauwen

20. L'appel du coucou
            de Robert Galbraith

21. Puzzle
             de Franck Thilliez

22. Beso de la muerte
              de Gilles Vincent

23. Un vent de cendres
          de Sandrine Collette

24. L'hôtel hanté
           de Wilkie Collins

25. Docteur Sleep
            de Stephen King

26. Le mystère de la chambre jaune
            de Gaston Leroux

27. Des clous dans le cœur
          de Danielle Thiéry

28. Un long moment de silence
          de Paul Colize

29. Cette nuit-là
             de Linwood Barclay

30. Les mères
             de Samantha Hayes

31. Le marchand d'éponges
          d'E. Baudoin et F. Vargas

32. N'oublier jamais
                de Michel Bussi

33. La maison où je suis mort autrefois
             de Keigo Higashino

34. L'hiver des lions
            de Jan Costin Wagner

35. Les morsures du passé
           de Lisa Gardner

36. Psycho-investigateur
         de Benoît Dahan et Erwan Courbier

37. De chair et de sang
        de John Harvey

38. Tueurs de mamans
          de Zidrou

39. Je ne porte pas mon nom
        d'Anna Grue

 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Challenge
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 17:13

 

                                            

Cette fois-ci j'ai réussi à prendre deux photos une à 7h07 et une à 19h07 ! 

A 7h07 je m'apprêtais à me sécher les cheveux.

A 19h07 je trépignais devant l'ordinateur et mon téléphone en attendant les résultats du rattrapage du bac pour mon n°3 !  et on n'a toujours pas le résultat.....

                                 

 

                      

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Jeux
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 22:40

                                               

Quatrième de couverture :
Il porte le nom d'un héros de légende, Cùchulainn, l'Hercule celte. Il pèse plus d'une tonne. Il est noir, géant, puissant, splendide. Si Mary et Conrad McConnally ont pu se payer à la foire ce cheval de race, c'est parce qu'il est borgne.

Une folie, à l'image de leur amour. Car Cùchulainn ne sert à rien. Il refuse de travailler. Il règne sur les pâturages de leur petite île en mer d'Irlande, comme un seigneur tranquille.
Pourtant, quand Conrad le pêcheur disparaît dans une tempête en laissant Mary enceinte, il semble que Cùchulainn trouve enfin sa mission sur la terre : sentinelle. Ange gardien en forme de cheval.
Mary a donné le jour à des jumelles, Esther et Rebecca, qui grandissent en s'inventant un langage que personne ne comprend. Sur l'île, on les déclare simplettes. Mais entre elles et Cùchulainn, une mystérieuse complicité se tisse, un lien secret qui fait peur à Mary.
C'est pourtant ce qui va lui sauver la vie.

 

Mon avis :
Cùchulainn est un magnifique cheval, un Shire, un géant placide et doux. 

Le jour de la naissance d'Esther et Rebecca il hennit pour la première fois. Un lien spécial existe entre ce cheval et les deux fillettes. 

Cette histoire s'apparente pour moi à un conte, l'esprit de Conrad parle à Mary sa jeune veuve, le cheval et les fillettes semblent communiquer entre eux. 

J'ai aimé découvrir la vie sur cette petite île irlandaise, Mary est une femme très attachante qui aime ses filles comme elles sont, avec leur particularité.

C'est en fait un livre pour ado, vite lu car il ne contient que 110 pages, je vais d'ailleurs le passer à ma plus jeune fille qui aime les histoires de chevaux.

Ce livre faisait partie de mon sac surprise sur le thème de l'Irlande emprunté à la bibliothèque.

          images.jpg

      


      Catégorie famille

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 22:56

                                

Quatrième de couverture :
Le commissaire Flemming Torp dîne chez ses amis Marianne et Dan Sommerdahl, dans une confortable villa de Christians-sund, ville prospère du Danemark. Dan est en arrêt maladie pour dépression : son poste de directeur artistique dans une agence publicitaire lui a procuré un certain confort matériel mais l'a écoeuré. À quarante ans, il doute de ses choix. Rien de tel que la fréquentation d'un commissaire de police pour ouvrir son horizon ! Une femme de ménage est assassinée dans les locaux même de son agence de pub. Voilà Dan sur les talons de Flemming Torp à démêler réseaux de prostitution et pseudo-oeuvres sociales d'aide aux clandestins. Le quadragénaire se prend au jeu et reprend du poil de la bête. Quelle est la différence entre un publicitaire dépressif et un «Détective chauve» ? Le premier bichonne son Audi A6 quand le second batifole avec son chien.

 

Mon avis : 
Dan est publicitaire, dépressif et en arrêt de travail. Un meurtre est commis dans son agence, il aide son ami Flemming le policier dans le début de l'enquête.  Puis il se prend au jeu et reprend goût à la vie en faisant des recherches de son côté (pas toujours bien vues par la Police d'ailleurs).

J'ai passé un très bon moment avec cette histoire très prenante qui mêle meurtres de femmes étrangères, esclavagisme moderne, prostitution, traite humaine.

J'ai vraiment bien aimé le personnage de Dan qui évolue favorablement au fil du roman.

Certains passages sont un peu durs car très bien décrits.

L'histoire de ces femmes étrangères est bien sûr révoltante et poignante.

Une enquête originale avec ce binôme flic-non flic, des rebondissements, des surprises, je dirais donc que c'est un bon polar.

 

 

   Livre emprunté à la

         images.jpg

      


      Catégorie verbe

 

     

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 22:30

                                           

 

Quatrième de couverture :
Après l'immense succès du livre et du film Beignets de tomates vertes, le nouveau roman de Fannie Flagg.

Birmingham, États-Unis. Ex-Miss Alabama, Maggie Fortenberry a pris une grande décision : elle va mettre fin à ses jours. Elle n'est ni malade ni déprimée, son travail dans une petite agence immobilière est plutôt agréable, mais elle a trouvé malgré tout seize bonnes raisons d'en finir, la principale étant peut-être que, à 60 ans, elle pense avoir connu le meilleur de la vie.
Maggie a donc arrêté la date de sa mort et se consacre désormais en toute discrétion à en régler les détails.
Or, peu de temps avant de passer à l'acte, Maggie est invitée par une collègue, Brenda, à un spectacle de derviches tourneurs. La représentation étant dans moins d'une semaine, elle décide, pour faire plaisir à Brenda, de retarder l'ultime échéance.
Elle est alors loin de se douter combien les jours à venir vont être riches en secrets dévoilés et en événements imprévus, lesquels vont lui montrer que l'existence a encore beaucoup plus à lui offrir quelle ne le croyait.

Fannie Flagg nous donne un roman au charme fou, peuplé de personnages plus attachants les uns que les autres - Brenda, ses problèmes de poids et ses ambitions politiques, Ethel, la patronne de l'agence immobilière qui, à 88 ans, ne veut pas passer la main, etc. Le sort de cette petite communauté de femmes, et celui de Maggie en particulier, est le prétexte à une lecture qui vous fera passer du rire aux larmes.

 

Mon avis : 
J'avais beaucoup aimé Beignets de tomates vertes du même auteur, c'est pour cette raison que j'avais choisi ce livre lors de la dernière opération Masse Critique chez Babelio, et je n'en avais choisi qu'un seul en espérant le recevoir.

J'ai plutôt apprécié la première moitié du livre, la découverte des personnages, Maggie, Brenda, Ethel, Hazel.
Quelques phrases m'ont fait sourire
"Dans son placard, Brenda rangeait trois garde-robes distinctes, cataloguées "BIEN", "MOINS BIEN" et "GROSSE VACHE". p.28

J'attendais impatiemment les petits secrets de Maggie, ma déception a été à la hauteur de mon attente, hélas.
J'ai trouvé que ça tournait un peu en rond et malgré une découverte un peu mystérieuse je me suis plutôt ennuyée dans la deuxième moitié de ce livre. 

Déçue par l'histoire mais pas par l'écriture, j'ai vraiment l'impression qu'il aurait suffi de pas grand chose pour que j'aime ce livre.

 

Merci à Babelio et aux éditions du Cherche Midi

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai aimé un peu
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 22:37

Entraînement vélo = du plaisir / Une nouvelle collègue normande / Achat d'un pantalon de pluie au cas où.... pour revenir du travail en vélo / Club lecture avec mes copines / Un week-end de trois jours / Petit déjeuner dehors / Encore du vélo en attendant de pouvoir courir / Révisions pour le bac / Annonce d'un mariage à venir en 2015 / Mes parents passent une soirée à Munich avec ma grande fille / Un départ à la retraite / Chaleur / Fête champêtre au travail : de mon bureau j'étais aux premières loges / Mon premier trail : plutôt une course nature /  9 kms : dur, dur mais j'ai terminé / Pique-nique au bord de la Loire / Epreuves du bac / Douleur au pied de retour / Sac surprise à la bibliothèque sur le thème de l'Irlande / 10592 jours depuis notre mariage... / Une belle randonnée pour fêter ça / Résultats Admission Post-Bac / 1er choix validé pour nos deux garçons / OUF !!!!! / Prochain stress le 04/07 pour les résultats du bac / 1er entretien d'embauche à Munich pour miss P. / Un petit air de l'île Maurice chez nous avec la visite d'un neveu de mon mari et de sa femme mauricienne / Les soldes ? J'attends un peu, il y a trop de monde au début... /

 

Sur une idée de Moka

Moi après mois : Juin 2014Moi après mois : Juin 2014Moi après mois : Juin 2014
Moi après mois : Juin 2014Moi après mois : Juin 2014
Moi après mois : Juin 2014Moi après mois : Juin 2014Moi après mois : Juin 2014
Moi après mois : Juin 2014Moi après mois : Juin 2014
Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Blog
commenter cet article

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La maison des hautes falaises
  de Karen Viggers    

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture