14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 19:14

...

 

Voici les 5 finalistes du prix Audiolib 2017 auquel j'ai participé.

Il est maintenant temps de voter ! Vous avez jusqu'au 23 août pour le faire

De mon côté c'est déjà fait pour mon coup de cœur de la sélection (ici)

A votre tour ! et c'est par ici

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Prix littéraire
commenter cet article
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 16:18

...

 

Quatrième de couverture : 
Une ombre inquiétante rôde dans les forêts de l'Oregon. C'est d'abord un employé de l'environnement qui est retrouvé mort, le visage horrifié. Aucune trace du criminel... Dans le même temps, des femmes disparaissent en pleine nuit, pendant le sommeil de leur époux. Pas de trace d'effraction dans les maisons...
Et puis se répand une épidémie singulière : les foyers de Portland sont envahis par des araignées aux piqûres mortelles. Les victimes s'accumulent et la psychose s'intensifie. Et s'il n'y avait qu'une seule personne derrière tout cela ? Un être pas comme les autres. On commence à murmurer le pire : et s'il n'était pas humain ? Joshua Brolin et Annabel O'Donnel vont mener l'enquête, entrer dans la toile et faire face à l'impensable. 


Une nouvelle génération de tueur. 

Mon avis : 
Si vous avez très peur des araignées ne lisez pas ce livre !  Si vous ne les aimez pas trop (comme c'est le cas pour moi) cette histoire est supportable mais comme d'habitude avec Maxime Chattam il y a des passages un peu ... beurk !

C'est du Chattam donc ça se lit bien, il y a de l'action, des personnages sympatiques et d'autres terrifiants.

Un peu plus de 600 pages en poche que j'ai lues sans voir passer le temps. 

Ce titre clôture la trilogie du mal dont j'avais déjà lu les deux premiers volets : L'âme du mal (ici) et In tenebris (ici

Livre issu de ma

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 19:24

...

 

Quatrième de couverture : 
« Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. C'était la vie, un point c'est tout : et nous grandissions avec l'obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile. » 

Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien quelles soient douées pour les études, ce n'est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l'école pour travailler dans l'échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s'éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition. 

Formidable voyage dans l'Italie du boom économique, L'amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu'Elena Ferrante traque avec passion et tendresse.

 

Mon avis : 
J'avoue que j'y allais un peu à reculons pour lire ce livre, d'une part parce que j'en ai beaucoup entendu parler sur le net, d'autre part parce qu'il y a plusieurs tomes. Ce qui m'a décidé c'est que les avis sont variés, en positif comme en négatif, je lui ai donc laissé sa chance sans être du tout convaincue qu'il me plairait.

J'étais inquiète car les pages ne sont pas très aérées et cela me rebute assez souvent.

Et bingo ! C'est plutôt une bonne surprise puisque j'ai maintenant envie de lire la suite.

Elena et Lila sont amies depuis l'enfance. C'est Lila la dominante, la fille sûre d'elle qui entraîne Elena dans son sillage.
On vit avec elles durant une dizaine d'années, on les voit évoluer, grandir.

Elena est plus dépendante de Lila que l'inverse et cette phrase résume assez bien leur relation "C'était une vieille crainte qui ne m'était jamais passée : la peur qu'en ratant des fragments de sa vie, la mienne ne perde en intensité et en importance." p. 271

J'ai aimé cette histoire italienne qui se passe dans les années 50 dans un quartier qui vit un peu comme dans un village au sein d'une grande ville, tout le monde se connait.
Il est parfois un peu difficile de se repérer dans tous les prénoms masculins qui se terminent souvent en "o" : Fernando, Alfredo, Antonio, Marcello... mais on s'y  fait. 

J'attends un peu mais il est certain que je vais lire le deuxième volet de cette série.

 

Livre du club de lecture 
avec mes copines

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 16:48

...

 

Quatrième de couverture :
Quand la prof de français a demandé aux élèves d'inventer un conte de fées, les jumeaux de la classe, John et Lisa, ont tout de suite expliqué qu'eux, ce qu'ils préfèrent, ce sont les contes de fous. Car les contes de fous, ils connaissent.
Par exemple, leur père, tout le monde pense que c'est un homme charmant. Mais John et Lisa savent que certains jours, il se transforme en jaguar féroce et même en Mad Max. Et dans ces cas-là, les bonnes fées ne sont d'aucun secours : ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes et sur leur imagination. Alors, ils inventent un conte de fous, pour trouver la force de mettre fin au malheur

Mon avis : 

John et moi. Moi c'est Elsa la sœur jumelle de John. C'est leur force d'être deux face à leur peur, face à leur père.

Cette histoire est triste, personne de devrait avoir à vivre ça.

"Et plus ça va et plus elle pleure. Et plus elle pleure et moins ça va. Et John a ajouté qu'il croyait au malheur et que notre mère avait un genre de maladie du malheur." p .62

C'est terrible d'avoir toujours peur dès qu'on rentre chez soi.

"-Tais-toi, n'en parle à personne. Fais-moi confiance, il a crié très bas." p.87

Un livre très bien écrit et certaines expressions font sourire malgré tout. 

"De quoi, ils parlaient, trop tard pour comprendre, je me suis approchée le plus loin possible." p.114

Ce livre est une belle réussite sur un sujet difficile.

 

Livre prêté par Canel
Merci ! 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 19:07

...

Depuis quelques mois je suis en pleine écoute des dix titres ci-dessus pour le prix Audiolib 2017.

Voici maintenant le moment de vous donner mon classement

1. Le dernier des nôtres d'Adélaïde Clermont-Tonnerre (ici)  mon coup de cœur ! 

2. Voici les rêveurs de Imbolo Mbue (ici)

3. Jeux de miroirs de E/O Chirovici (ici)

4. Opération Napoléon de Arnaldur Indridason (ici)

5. Désorientale de Negar Djavadi (ici)

6. Trois jours et une vie de Pierre Lemaitre (ici)

7. Petit pays de Gaël Faye (ici)

8. Born to run de Bruce Springsteen (ici)

9.. Ma part de gaulois de Magyd Cherfi (ici)

10. The girls de Emma Cline (ici)

Le classement des blogueurs qui participent au prix permettra de déterminer les 5 titres les plus appréciés.

A partir du 13 juin 2017 et jusqu'au 23 août 2017 le public pourra voter pour l'un de ces cinq titres afin de déterminer le grand gagnant qui sera annoncé au mois d'octobre.

C'est la quatrième fois que je participe à ce prix avec grand plaisir. Cette année encore j'ai fait de belles découvertes.

Merci à Audiolib

...

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Prix littéraire
commenter cet article
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 09:20

...

 

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Fraîchement débarquée de son île bretonne à Antibes pour devenir la dame de compagnie de Gilonne, Kim est frappée par la complicité qui unit cette ancienne actrice à son fils unique. Aussi, quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle apprend (...) Guidée par son désir de protéger celle qui pourrait être sa grand-mère, Kim va tenter de percer le secret de cette mystérieuse famille. 

Résolument optimiste, ce roman déploie toute la magie de Lorraine Fouchet : des vagues de tendresse, un parfum de Bretagne, une pincée de suspense et de l'humour à foison... Un merveilleux hymne à la vie en Technicolor ! 

Rien ne vaut la vie !

Mon avis : 
Comme d'habitude avec cet auteur que j'aime beaucoup voici un roman tout en douceur.

Kim a besoin de faire un break et de partir de chez elle, pour des raisons personnelles elle choisit d'être dame de compagnie d'une vieille actrice. 
Une relation se tisse entre elles, Kim s'attache à Gilonne.

Kim se pose de nombreuses questions sur la vie, la mort, l'amour...

C'est un livre sans prise de tête, avec un mystère à résoudre, un amour à sauver.
Kim, Clovis, le Chat, Gilonne, Côme se rencontrent, s'aiment, s'aident les uns les autres, se découvrent, se séparent, se retrouvent, la vie quoi ! 

Ce n'est pas mon livre préféré de l'auteur mais j'ai tout de même passé un bon moment et j'avais hâte de retrouver les personnes qui jalonnent cette histoire.

 

Livre issu de ma

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 14:45

...

 

Quatrième de couverture :
À bientôt trente-quatre ans, Lyla est tenaillée par le sentiment de passer à côté de l'existence. Elle enchaîne les fiascos amoureux, accumule les névroses et attend, sans trop savoir quoi. Jusqu'au jour où un étrange message la ramène dix-sept ans en arrière. Cet été-là, sur la côte landaise, tout allait basculer...

Mon avis : 
Lyla - avec un y -, et Joris, ils se sont rencontrés en 1998 ; l'été, le surf, la plage, le vélo...

17 ans plus tard ils se retrouvent et on va découvrir ce qui s'est passé cet été-là, et pourquoi la vie de Lyla est si compliquée.

Ces personnages sont touchants, fragiles et l'auteur a les mots justes pour décrire les situations et les sentiments.

Les chapitres racontent alternativement les personnages et les époques, j'aime assez ce principe d'écriture quand ce n'est pas trop le fouillis, Dans ce roman la maîtrise de cette technique est parfaite.

La tension augmente vers la fin du livre et un passage m'a beaucoup émue.

Un bon livre que je vous conseille.

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 06:21

...

 

Résumé :
Printemps 1980, l'avènement de Mitterrand est proche. Pour Magyd - lycéen beur d'une cité de Toulouse - c'est le bac. Il sera le premier lauréat de sa cité, après un long chemin parcouru entre la pression de sa mère et les vannes des copains. Ce récit intime, unique et singulier, éclaire la question de l'intégration et les raisons de certains renoncements.  
Avec gravité et autodérision, Ma part de Gaulois raconte les chantiers permanents de l'identité et les impasses de la république. Souvenir vif et brûlant d'une réalité qui persiste, boite, begaie, incarné par une voix unique, énergie et lucidité intactes. Mix solaire de rage et de jubilation, Magyd Cherfi est ce produit made in France authentique et hors normes : nos quatre vérités à lui tout seul ! 

 

Mon avis : 
Je lance un appel à Audiolib ! Dites à vos auteurs de laisser la place à d'autres pour lire leurs œuvres.

Je suis sûre que j'aurais pu aimer ce livre, certains passages m'ont plu.
En revanche j'étais complètement perdue quand il y avait des dialogues, pas moyen pour moi de différencier les différentes personnes.

J'ai aimé les moments où l'auteur parle de littérature mais sa façon de lire m'a vraiment découragée, pourtant il a l'air convaincu par son texte.

Dommage...

Prix Audiolib 2017

...

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas pu finir
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 15:12

...

 

Quatrième de couverture :
1993 : Sophie Delalande est folle d'amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu'elle élève seule. Celle-ci lui permet d'oublier les rapports difficiles qu'elle entretient avec son ex-compagnon, Sylvain, un homme violent qui l'a abandonnée alors qu'elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite.
Un jour, pourtant, Sylvain fait 
irruption chez elle et lui enlève Hortense. «Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus.» 

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s'est jamais remise de la disparition d'Hortense. Fonctionnaire au ministère de l'Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu'au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c'est sa fille, c'est Hortense. Elle la suit, l'observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, tente d'en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l'objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d'un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ? 

Avec ce nouveau roman, on retrouve le génie de Jacques Expert pour transformer les faits divers en romans captivants. Comme à son habitude, il ne se contente pas de faire preuve d'une extrême justesse psychologique mais multiplie les pistes, enchaîne les rebondissements jusqu'à un dénouement complètement imprévisible.

 

Mon avis : 
Captivée !  Ce roman est vraiment très bien construit, l'auteur alterne entre les voix de Sophie et d'Hortense, la mère et la fille. Mais est-ce vraiment la fille de sa mère ? Est-ce vraiment la petite fille qui a disparu vingt-deux ans plus tôt ?
Le lecteur découvre petit à petit les tenants et les aboutissants de cette histoire de disparition, de retrouvailles.

Bref, j'ai beaucoup aimé ce roman dès le début et jusqu'à la fin. 

Le suspense est bien mené, je me suis demandée jusqu'au bout comment tout ça aller se terminer. Dès le début on sait que cela ne finit pas bien grâce aux témoignages des différentes personnes interrogées lors d'une enquête, seulement il faudra patienter pour découvrir les évènements évoqués. 

Certaines phrases m'ont fait m'exclamer : Oh !! non ! incroyable !
Cela est assez rare je trouve et j'ai beaucoup aimée être surprise comme ça.

Un très bon roman que j'avais vraiment hâte de retrouver quand j'avais un moment de disponible.

Livre emprunté à la

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 18:12

...

 

Résumé : 
Nord de la Californie, fin des années 1960. Evie Boyd, quatorze ans, vit seule avec sa mère. Fille unique et mal dans sa peau, elle n'a que Connie, son amie d'enfance. Lorsqu'une dispute les sépare au début de l'été, Evie se tourne vers un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l'atmosphère d'abandon qui les entoure la fascinent.
Elle tombe sous la coupe de Suzanne, l'aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d'une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais, aux yeux de l'adolescente, il est exotique, électrique, et elle veut à tout prix s'y faire accepter
Tandis qu'elle passe de moins en moins de temps chez sa mère et que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s'aperçoit pas qu'elle s'approche inéluctablement d'une violence impensable.

Dense et rythmé, le premier roman d'Emma Cline est saisissant de perspicacité psychologique. Raconté par une Evie adulte mais otujours cabossée, il est un portrait remarquable des filles comme des femmes qu'elles deviennent. 

Mon avis : 
Il faut tenir au moins un tiers de cette lecture avant d'entrer dans le vif du sujet avec l'histoire de la secte évoquée dans le résumé.

La lectrice est très bonne mais je n'ai pas réussi à m'intéresser à l'histoire, j'ai patienté jusqu'à l'arrivée d'Evie dans la secte.
A ce moment-là j'ai calé, cela commence par un gros vicieux qui profite de très jeunes filles avec une scène très réaliste et révoltante.

Je préfère encore des scènes bien sanglantes de thriller ....

Ce sera donc sans moi pour la fin, sans regret, car je ne l'ai trouvé ni dense ni rythmé.

Prix Audiolib 2017

...

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas pu finir
commenter cet article

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Nuit
  de Bernard Minier  

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture