27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 17:58
La fractale des raviolis de Pierre Raufast

...

Quatrième de couverture :
Il était une fois une épouse bien décidée à empoisonner son mari volage avec des raviolis. Mais, alors que s'approche l'instant fatal, un souvenir interrompt le cours de l'action.
Une nouvelle intrigue commence aussitôt et il en sera ainsi tout au long de ces récits gigognes. Tout ébaubi de voir tant de pays, on découvre les aventures extraordinaires d'un jeune garçon solitaire qui, parce qu'il voyait les infrarouges, fut recruté par le gouvernement ; les inventions stratégiques d'un gardien de moutons capable de gagner la guerre d'Irak ; les canailleries d'un détrousseur pendant l'épidémie de peste à Marseille en 1720 ou encore la méthode mise au point par un adolescent sociopathe pour exterminer le fléau des rats-taupes.
Véritable pochette surprise, ce premier roman ajoute à la géométrie rigoureusement scientifique, la collision jubilatoire du probable et de l'improbable.

Mon avis : 
Il y a quelques mois les billets fleurissaient sur les blogs à propos de ce livre. Je suis parfois un peu longue à la détente mais je l'ai enfin emprunté à la bibliothèque.

Le principe de ce roman est bien vu, les histoires s'enchaînent les unes à la suite des autres en repartant d'un détail de la précédente.

Mais ... cela va presqu'un peu trop vite car les histoires sont assez courtes et certaines ne m'ont pas enthousiasmée.

J'ai vraiment eu l'impression que cela se tricotait dans un sens pour, au bout d'un moment, se détricoter dans l'autre sens, c'est bien trouvé je l'avoue.

Même si mon impression d'ensemble est mitigée, la chute m'a plu.

Le deuxième roman de cet auteur m'attend mais je ne sais pas encore si je vais le lire aussi rapidement après celui-ci avant de le rendre à la bibliothèque (depuis que j'ai écrit ce billet, j'ai rendu le livre sans le lire puis je l'ai reçu par ailleurs....).

 

Livre emprunté à la

    images.jpg

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 10:54
Les amis du Paradis de Caroline Vermalle

...

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Chaque dimanche, le Paradis s'illumine et rejoue de vieux films en noir et blanc. Camille est aux commandes de ce cinéma d'antan, qui fait le bonheur et la fierté des habitants de Villerude. Antoine, un jeune homme timide, y rêve de Rose, son amour d'enfance. Violoncelliste renommée, elle vient de quitter Hong-Kong pour revenir dans ce petit village vendéen où elle tente de ranimer son inspiration disparue. (...)

 

Mon avis : 
Après un coup de cœur pour L'avant-dernière chance, un bon moment avec L'île des beaux lendemains, et Une collection de trésors minuscules qui m'avait conquise, j'avais très envie de découvrir ce nouveau titre de Caroline Vermalle.

Je vais commencer par ce que je n'ai pas aimé... mais je le dis tout de suite j'ai été déçue par ma lecture.

Cette histoire se passe sur la côté vendéenne, donc pas très très loin de chez moi, entre Notre-Dame-de-Monts et Noirmoutier, à Villerude-sur-mer... nom imaginaire qui ne plaît pas du tout mais ce n'est qu'un détail.

J'ai trouvé que, globalement, c'était une histoire un peu gentillette, pas trop réaliste, et la présence d'un gentil fantôme ne m'a pas emballée. 

Et le cinéma qui doit devenir un parking fait étrangement penser au film Cinema Paradiso.... c'est différent mais il y a certaines ressemblances. Je n'aime pas qu'un roman me fasse penser à une autre œuvre déjà existante.

C'est dommage parce que j'ai aimé les personnages d'Antoine et Rose, Camille et Personne le chien, qui sont très attachants.

J'aime toujours l'écriture de Caroline Vermalle mais cela n'a pas été suffisant, j'aurais tant aimé avoir un coup de cœur, comme celui que j'avais eu pour L'avant-dernière chance.

 

Merci aux Editions Belfond.

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai aimé un peu
commenter cet article
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 16:21
La dame de pierre de Xavier-Marie Bonnot

...

Quatrième de couverture : 
Pierre Verdier a été un des alpinistes les plus brillants de sa génération mais un drame entouré de mystère a brisé sa carrière. Depuis, il vit reclus et amer dans la ferme familiale, au pied d'une montagne mythique.
Sa soeur Claire est une scientifique de haute volée, installée à Paris, où elle mène une existence cachée. Dans la famille Verdier, les non-dits ont force de vie.
Une fois par an, à la Toussaint, Claire rejoint son village natal pour fêter les morts et voir son frère, Pierre. Cette année-là, la neige est arrivée tôt. La nuit, seule dans ce qui fut sa chambre de jeune fille, Claire fait de terribles cauchemars. Elle voit la mort sanglante d'une certaine Vicky...
Qui est Vicky ? Un personnage fantasmé ? Un double cauchemardesque ? Le secret le mieux gardé de Claire ?
Vicky n'existe pour personne et Pierre va devenir un assassin aux yeux de tous. Mais nul n'est à l'abri de ses secrets...

Jamais dans ses romans Xavier-Marie Bonnot n'était allé aussi loin dans l'intimité de ses personnages, mettant toute sa puissance littéraire au service du roman noir. Un nouveau départ pour cet auteur à (re)découvrir de toute urgence...

 

Mon avis : 
Un week-end  = un livre, c'est plutôt bon signe alors que j'avais quand même d'autres occupations par ailleurs. L'été indien et la lecture au soleil y sont aussi pour quelque chose.

Pierre, le personnage principal, est à la fois rude et sensible. Il a un passé douloureux qu'on découvre petit à petit au fil de la lecture. Il était un guide renommé et la montagne prend une grande place dans ce roman, avec sa beauté mais aussi ses dangers.

Pierre n'est pas seul dans cette histoire, Claire et Vicky ont également des vies sentimentales malmenées, des blessures. Tous ces personnages sont à fleur de peau. Sont-ils coupables, innocents ou victimes ?

Différentes pistes sont explorées, diverses explications sont évoquées, mais la solution de l'enquête m'a (un tout petit peu) déçue, je n'en dirai pas plus.

Un roman qui se lit vraiment facilement avec des personnages attachants malgré tout = un bon moment de lecture.

 

Merci aux Editions Belfond et à l'auteur pour sa dédicace.

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 17:00
Une autre vie de S.J Watson

...

Quatrième de couverture : 
Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu'elle apprend la mort de sa jeune soeur, Kate, victime d'une agression à Paris, près du canal de l'Ourcq, elle est sous le choc. Les deux soeurs, dont les relations n'ont jamais été faciles, s'étaient perdues de vue.

Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d'aller à Paris afin d'en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que celle-ci fréquentait assidûment les sites de rencontre en ligne. Le doute s'insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa soeur n'était pas due à une simple agression, mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur les sites que celle-ci utilisait.

Toutefois, à l'âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu'elle est en train de jouer un jeu dangereux à double titre. Si, en effet, elle a raison sur les circonstances de la mort de sa soeur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?

Avec Avant d'aller dormir, S. J. Watson avait réussi le tour de force de nous donner un roman au suspense impressionnant, doublé d'un portrait de femme inoubliable. On attendait la suite avec une certaine angoisse. Pourrait-il faire aussi bien ? On a maintenant la réponse. Non, il n'a pas fait aussi bien ; il a fait encore mieux. Et le thriller psychologique a trouvé son maître.

 

Mon avis : 
Une lecture facile, prenante mais dont j'attendais plus. Je fais ma difficile car je l'ai vraiment lu assez rapidement.

Il est beaucoup question des relations faussées sur internet, c'est bien mené mais... il m'a manqué un petit quelque chose pour être vraiment conquise. Cette Julia cherche vraiment les ennuis sous prétexte de découvrir le pourquoi de la mort de sa sœur.
Par moment l'ambiance du livre est bien glauque, cela met même un peu mal à l'aise. Tout ce versant de l'histoire est vraiment réussi.

A plusieurs reprises j'ai deviné ce qui allait se passer à la page suivante et j'aurais préféré être surprise et ne pas sentir venir ce qui devait sans doute être inattendu.

Mon avis est donc un peu mitigé et légèrement teinté de déception, celle-ci est certainement due au fait que j'avais beaucoup aimé "Avant d'aller dormir"  le premier livre de cet auteur.

Lecture commune
   avec 
Canel

 

Merci à Babelio et aux Editions Sonatine

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 16:07

                                                 

Le 10/10 à 10h10, je me préparais à me sécher les cheveux. Pas très en avance...

et le 10/10 à 22h10.... j'avais oublié que j'avais programmé mon alarme et mon téléphone était éteint 

Qu'est ce que je faisais le 10/10 à 10h10 et à 22h10 ?

...

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Jeux
commenter cet article
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 16:11
Un doux pardon de Lori Nelson Spielman

...

Quatrième de couverture : 
Hannah Farr est une personnalité en vue de La Nouvelle-Orléans. Animatrice télé, son émission quotidienne «The Hannah Farr Show» est suivie par des milliers de fans. Côté coeur, elle file depuis deux ans le parfait amour avec Michael Payne, le maire de la ville. Mais sa vie toute tracée va être bousculée par deux petites pierres...

Ces «pierres du Pardon» connaissent un immense succès aux États-Unis. Le concept est simple : si vous avez quelque chose à vous faire pardonner, il suffit d'envoyer une lettre d'excuses à la personne que vous avez blessée, accompagnée de deux pierres. Si cette dernière accepte vos excuses, elle vous renvoie l'une des deux pierres.

Bien inoffensives à première vue, celles-ci vont toutefois forcer Hannah à replonger dans son passé, celui-là même qu'elle avait soigneusement mis de côté depuis de nombreuses années, et toutes les certitudes de sa vie vont être balayées comme un château de cartes...
Est-il encore temps de changer le destin ?

Après le succès international de Demain est un autre jour, Lori Nelson Spielman revient avec un roman empreint de la même originalité. Malicieux et tendre, ce livre possède tous les ingrédients irrésistibles des feel-good books : entre humour et profondeur, l'héroïne nous entraîne sur la voie de l'optimisme !

 

Mon avis : 
Grosse déception pour ce roman alors que j'avais aimé le premier titre de cet auteur, Demain est un autre jour.

Cela part d'un bon sentiment cette histoire de pardon mais certains résultats sont catastrophiques et remuer le passé fait parfois plus de mal que de bien. De plus, Hannah fait remonter des évènements très lointains à tel point que finalement elle ne sait plus trop si cela a vraiment eu lieu.

Est-ce vraiment nécessaire de rouvrir une page qui a été tournée ? Même si le pardon n'a pas été donné ? Pas sûr du tout à la lecture de ce roman.

La quatrième de couverture parle d'optimisme, un optimisme que je n'ai pas du tout ressenti à la lecture, bien au contraire.

Bref, j'ai eu une impression de tristesse, de couteau remué dans la plaie, je ne suis donc pas du tout d'accord avec cette phrase "Malicieux et tendre, ce livre possède tous les ingrédients irrésistibles des feel-good books : entre humour et profondeur, l'héroïne nous entraîne sur la voie de l'optimisme !".

Je l'ai vite fini en diagonale histoire de voir comment cette histoire allait se terminer et de passer à autre chose.

 

L'avis de Stephie qui a aimé.

 

Livre issu de ma 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas aimé
commenter cet article
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 16:45
Et je danse aussi d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

...

Quatrième de couverture :
La vie nous rattrape souvent au moment où l'on s'y attend le moins.

Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n'écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d'un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n'importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait bien être son cauchemar... Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l'un à l'autre. Jusqu'au moment où le paquet révélera son contenu, et ses secrets...

Ce livre va vous donner envie de chanter, d'écrire des mails à vos amis, de boire du schnaps et des tisanes, de faire le ménage dans votre vie, de pleurer, de rire, de croire aux fantômes, d'écouter le Jeu des Mille Euros, de courir après des poussins perdus, de pédaler en bord de mer ou de refaire votre terrasse.

Ce livre va vous donner envie d'aimer. Et de danser, aussi !

 

Mon avis : 
Pierre- Marie (Jean-Claude Mourlevat) et Adeline (Anne-Laure Bondoux) entament un échange de mail suite à une enveloppe mystérieuse envoyée de l'une à l'autre.

J'ai aimé cette écriture à quatre mains car humour et tendresse sont au rendez-vous. 
Ce livre se lit tout seul, avec parfois le sourire aux lèvres et parfois le cœur un peu serré.

J'ai dévoré ce roman le temps d'un week-end et j'ai été déçue de quitter les personnages, de pas savoir ce qui allait se passer après, mais je l'imagine et c'est bien aussi !

 

Livre issu de ma 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 03:00
Un an de plus !

...

Mon blog a 6 ans aujourd'hui !!!!!!

 

Je n'en reviens pas moi même...

C'est un petit blog qui a peu de visiteurs mais qui a ses fidèles, ceux qui commentent régulièrement, ceux qui commentent occasionnellement et ceux qui ne commentent pas (des amies qui me suivent discrètement, ma maman, mes soeurs...,  et d'autres, mon petit doigt m'a dit qu'il y a aussi au moins une amie de ma sœur)

Cette année j'ai eu quelques coups de mou, j'ai ralenti le rythme, j'apprends à lâcher prise mais je continue quand même.

Merci pour les échanges et le partage, ici ou sur Facebook

 

PS : c'est aussi mon anniversaire !
c'était plus facile pour me souvenir de celui de mon blog

Un an de plus !

...

Couverture réalisée par Canel

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Blog
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 17:07
Premier de cordée de Roger Frison-Roche (livre audio)

...

Résumé :
C’est dans le sublime paysage de Chamonix que l’auteur nous fait partager sa connaissance et son amour pour la montagne. 

Dans les années 30, les Servettaz sont guides depuis des générations. Jean contraint pourtant son fils à faire un autre métier. Mais un jour, c’est la tragédie : le père est foudroyé dans les Drus, et c’est son fils qui va partir à sa recherche. Il décide alors de suivre les traces paternelles en haute montagne, envers et contre tout.
Des scènes comme la descente du Dru dans la tourmente et la caravane de secours sur la montagne verglacée, le combat des vaches à l’Alpe de Charamillon, l’escalade de la Petite Aiguillette tiennent le lecteur en haleine.
Charles Réale nous fait partager toute l’intensité de ce roman.

Mon avis : 
J'ai lu ce livre quand j'étais adolescente, j'en gardais un très bon souvenir.

J'aurais mieux fait de rester sur cette impression déjà ancienne !

Est-ce dû à l'âge ou au lecteur de ce livre audio ? ou les deux ? je penche pour la deuxième solution car la voix du lecteur ne m'a pas conquise.

Cette histoire m'a paru longue et lente, j'ai abandonné aux trois-quarts.

Ce n'est pas toujours une bonne idée de vouloir redécouvrir un livre qu'on a aimé à une autre époque. Je crois qu'il faisait partie des premiers livres "adulte" que je lisais dans ceux qui appartenaient à ma maman. 

On ne m'y reprendra plus... jusqu' à la prochaine tentation.

 

Livre emprunté à la

    images.jpg

 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas pu finir
commenter cet article
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 19:12
Histoire d'Alice qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris plus un ) de Francis Dannemark

...

Quatrième de couverture : 
La vie d'Alice est un roman.
Un roman dont les chapitres, les uns après les autres, portent le nom de ses maris. Le jeune résistant, le confiseur italien, le jazzman, le journaliste américain, le médecin indien...
Elle a follement aimé chacun de ces hommes et s'en est fait follement aimer.
Huit fois veuve et neuf fois amoureuse !
Un don pour la vie, une terrible envie de mordre l'existence à pleines dents brûlent chez cette sémillante vieille dame à l'accent so british...

 

Mon avis : 
Elle est bien sympathique cette Alice qui a eu de nombreux maris. 

En revanche le livre est vraiment court (120 pages) et du coup il n'y a que peu de pages pour chaque mari (10 pages et même moins).

Chaque mari est différent mais l'issue étant la même j'ai eu l'impression de tourner un peu en rond.

De cet auteur j'avais beaucoup aimé Aux anges.

 

Livre du club de lecture
     avec mes copines

      

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Dans les prairies étoilées
    de Marie-Sabine Roger   

 

Un appartement à Paris
   de Guillaume Musso (livre audio)   

         

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Dans les prairies étoilées    
    de Marie-Sabine Roger

 

Sauveur et fils saison 3
     de Marie-Aude Murail

 

BD

Boule à zéro T4 Docteur Zita
   de Ernst et Zidrou

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture