20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 19:45
Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan

...

Quatrième de couverture :
États-Unis, années 1940. Glory, enceinte et déjà mère d'un petit garçon, souffre de l'absence de son mari, parti au front, de l'autre côté de l'Atlantique. À des centaines de kilomètres d'elle, Rita, femme et mère de soldat également, n'a pour compagnie que la fiancée de son fils.

Une lettre, envoyée comme une bouteille à la mer, va les réunir. Entre inconnues, on peut tout se dire. Les angoisses, l'attente des êtres aimés, mais aussi les histoires de voisinage, les secrets plus intimes et les recettes de cuisine. Les petites joies qui font que, dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve son chemin.

 

Mon avis : 
Glory et Rita entament une correspondance, pendant la guerre, sans se connaître du tout. Petit à petit des liens forts vont se créer. Elles sont assez différentes et chacune va apprendre de l'autre.
L'une a de jeunes enfants et l'autre un fils parti à la guerre, leurs époux respectifs sont aussi partis risquer leur vie.

Cela faisait un moment que je n'avais pas lu de roman épistolaire et je me suis vraiment attachée à ces deux femmes. Comme elles, j'ai appris à les connaître un peu à la fois. 
Elles vivent des moments forts, joyeux mais aussi douloureux et difficiles. Elles se conseillent, se soutiennent, toujours avec bienveillance.

Une belle histoire d'amitié entre deux femmes qui vont s'aider mutuellement à traverser cette période délicate de leurs vies.
 

Livre prêté par une amie

       
 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 18:36
La maladroite d'Alexandre Seurat

...

Quatrième de couverture :
« Je voudrais me rappeler Diana, mieux que je ne peux en vrai. Je voudrais me rappeler tout ce que Diana et moi nous n'avons jamais fait ensemble, comme si nous l'avions fait. Parfois j'écoute des musiques de notre enfance, et je voudrais que la musique me la rappelle, mais la musique ne me rappelle rien, parce que nous n'étions pas ensemble, nous n'avons pas vécu la même enfance. »

Diana, 8 ans, a disparu. Ceux qui l'ont approchée dans sa courte vie viennent prendre la parole et nous dire ce qui s'est noué sous leurs yeux. Institutrices, médecins, gendarmes, assistantes sociales, grand-mère, tante et demi-frère... Ce choeur de voix, écrit dans une langue dégagée de tout effet de style, est d'une authenticité à couper le souffle. Un premier roman d'une rare nécessité.


Mon avis : 

Waouh ! Quelle claque ce premier roman. La première personne à m'en avoir parlé c'est mon fils qui a eu l'auteur comme professeur à l'IUT (mais il n'a pas lu le livre...).
Alors quand j'ai commencé à voir de bons avis ici ou là je me suis dit qu'il fallait que je le lise et j'ai bien fait !

Ce livre court est percutant tout en restant très sobre et comme à distance des faits relatés. Il ne décrit pas les violences que subit cette petite "maladroite" qui se fait mal très souvent aux dires de ses parents, même sans les descriptions on devine l'horreur, les horreurs que cette petite fille a vécues.

Ce sont les différents protagonistes de sa courte vie qui parlent tour à tour : la grand-mère, la tante, les institutrices, les directrices d'école, le médecin scolaire, l'assistante sociale...

J'ai été révoltée par la lourdeur de la procédure qui n'a pas permis de sauver cette petite fille alors qu'à plusieurs reprises les institutrices ont donné l'alerte.

Les parents sont de vrais malades et cette histoire, basée sur des faits réels, est vraiment terrible.

Une lecture coup de poing.

 

       Livre prêté
    par une copine

      

 


      Catégorie gros mot

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 11:19
La ville orpheline de Victoria Hislop

...

Quatrième de couverture :
Chypre, été 1972. La ville de Famagouste héberge la station balnéaire la plus prisée de la Méditerranée, rayonnante et bénie des dieux, où Chypriotes grecs et turcs vivent en parfaite harmonie.
Un couple ambitieux y ouvre Le Sunrise, hôtel dont le luxe surpasse tous les autres.
Lorsqu'un putsch grec plonge l'île dans le chaos, celle-ci devient le théâtre d'un conflit désastreux. Famagouste est bombardée. Quarante mille personnes, n'emportant que leurs biens les plus précieux, fuient l'armée en marche. Parmi eux, Aphroditi, contrainte de suivre son mari sans savoir si elle pourra un jour revoir son amant.
Dans la ville désertée, seules deux familles demeurent : les Georgiou et les Özkan.
Voici leur histoire.

Après l'incroyable succès de L'Île des oubliés, Victoria Hislop mêle avec toujours autant de brio les histoires de famille et les déchirures de l'histoire sur fond de romance et de tragédie.

 

Mon avis : 
Je ne connaissais pas du tout l'histoire de Chypre, grâce à ce roman j'ai découvert ce qui s'est passé dans les années 1970. Certains chypriotes sont partisans du rattachement à la Grèce alors que d'autres s'y opposent, parfois même au sein d'une famille.

Comme souvent, l'auteur mêle la grande histoire avec l'histoire d'une ou plusieurs familles.

J'ai vraiment aimé ce livre et encore plus à partir du moment où l'auteur se focalise sur les deux familles qui restent dans la ville désertée de tous ses habitants. 
L'entraide et la solidarité vont les aider à affronter cette terrible situation.

C'est donc la deuxième moitié du livre qui m'a vraiment touchée et que j'ai préférée.

J'aime vraiment la plume de cet auteur et sa façon de raconter les histoires, mixant faits historiques et fiction.

 

   Livre emprunté à la

        images.jpg


         Catégorie lieu

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 08:44
Rebecca de Daphné du Maurier (livre audio)

...

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Sur la Côte d’Azur, une jeune femme peu sûre d’elle, la narratrice, tombe amoureuse du très riche Maximilien de Winter, d’un rang social plus élevé qu’elle. Ils se marient et partent vivre à Manderley, célèbre et magnifique manoir en Cornouailles.
Mais la « présence » invisible de Rebecca, la précédente épouse de Maximilien, est immédiatement perceptible, comme de son vivant, lorsqu'elle dominait le ménage et la maisonnée.
Présence obsédante, renforcée par la sévère Mme Danvers, gouvernante du manoir. Rebecca s’est-elle noyée par accident comme tout le monde le pense ? (...)

Mon avis :
J'avais lu ici ou là que ce livre se lisait (écoutait) comme un thriller. Je suis d'accord avec cette affirmation sauf que je n'ai été vraiment intéressée par cette histoire qu'à partir de la moitié. 

C'est donc long à vraiment démarrer et je m'impatientais....

Cependant je ne regrette pas d'avoir comblé une de mes nombreuses lacunes avec la découverte de ce classique.

 

Livre prêté par une amie

 


         Catégorie prénom

 
Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 18:39
Maman a tort de Michel Bussi

...

Quatrième de couverture :
Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant.

Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit.
Il est le seul... Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l'aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s'effacent. Ils ne tiennent plus qu'à un fil, qu'à des bouts de souvenirs, qu'aux conversations qu'il entretient avec Gouti, sa peluche. Le compte à rebours a commencé. Avant que tout bascule. Que l'engrenage se déclenche. Que les masques tombent.
Qui est Malone ?

 

Mon avis : 
Ce livre ne passera pas devant mon préféré de cet auteur qui est et qui restera donc Nymphéas noirs

Comme d'habitude avec cet auteur ce roman se lit très facilement. Le procédé est sans doute déjà vu : deux histoires qui finissent par se recouper, au début on s'en doute mais on ne voit pas trop comment les éléments vont s'imbriquer les uns dans les autres.

Du suspense, de l'action mais une histoire quand même un peu trop tirée par les cheveux ce qui explique mon avis moyennement enthousiaste. 
En revanche j'ai vraiment aimé certains personnages présents dans ce roman dont le petit Malone pour lequel on ressent de l'inquiétude tout au long du livre.

Je fais ma difficile mais j'espère toujours retrouver la surprise que j'avais eue en lisant Nymphéas noirs. 

 

  Livre emprunté à la

        images.jpg


         Catégorie phrase

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 18:23

Pour la troisième année consécutive je vais participer au prix Audiolib.

10 titres à écouter jusqu'à la fin du mois de mai. J'espère faire de belles découvertes ! 

Voici les titres choisis par Audiolib.

Prix Audiolib 2016

...

Prix Audiolib 2016

...

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Prix littéraire
commenter cet article
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 17:31
22/11/63 de Stephen King (Livre audio)

...

Résumé : 
Quand Jake Epping, professeur d’anglais, accepte la mission insolite que son ami Al, mourant, veut lui confier - empêcher l’assassinat de Kennedy le 22 novembre 1963 - il ne soupçonne pas à quoi il s’engage.
Une fissure temporelle ramène Jake en 1958, à l’époque faste des Plymouth Fury, d’Elvis, mais aussi de JFK et d’un certain Lee Harvey Oswald… Il y rencontrera même l’amour de sa vie.
Mais altérer l’Histoire — la grande ou la petite — n’est pas sans conséquences… Dans ce roman construit telle une uchronie menacée par « l’effet papillon », Stephen King revisite l’Amérique des années 60, tout en soulignant les obsessions qui hantent, encore aujourd’hui, la culture populaire américaine. Un jeu vertigineux avec le temps.

L’interprétation de François Montagut restitue avec talent la juxtaposition des époques qui donne au roman de Stephen King sa puissance évocatrice mais aussi sa mise en question du présent.

 

Mon avis : 
36 h 02 !!!!!!!!!!!!!!!!! Voilà le temps que j'ai passé à écouter ce livre audio, je l'ai écouté dans son intégralité, eh oui ! 
Si j'ai tenu jusqu'au bout c'est grâce au lecteur qui est vraiment fantastique. Coup de cœur pour la voix de François Montagut.

Pour le reste, j'ai vraiment beaucoup aimé certains passages, d'autres beaucoup moins. 

Le démarrage est lent car Jake commence par faire quelques aller-retours dans le passé avant d'y rester un certain temps pour pouvoir mener à bien sa mission, qui est d'empêcher l'assassinat de J-F.K.

A mon humble avis... ce livre aurait pu être écourté d'un bon tiers. Je l'ai quand même trouvé très, très long.

J'ai beaucoup aimé la fin et je dois avouer que c'est aussi pour ça que je suis allée jusqu'au bout, je voulais savoir comment tout ceci allait se terminer.

 

L'avis d'Enna

 

   Livre audio prêté 
     par une copine

      

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 15:04

Sur une idée piquée chez Manika

Je n'ai pas trop envie de faire un bilan de mes lectures, c'est le comble pour un blog de lecture ! Alors voici une petite rétrospective de mon année 2015 en photos et quand je les regarde je me dis qu'il y a aussi eu du bon durant cette année.

 

Janvier : Marche en mémoire des évènements du 11 janvier

Mon année 2015 en photos

..

Février : Notre petit Léon qui s'est malheureusement sauvé fin octobre

Mon année 2015 en photos

...

Mars : Superbe week end à la mer avec mes sœurettes (on remet ça en 2016 !)

Mon année 2015 en photos

...

Avril : Un chouette cadeau de ma copine blogueuse Enna lors d'un swap, elle me connaît bien !

Mon année 2015 en photos

...

Mai : Une journée en famille au Puy du Fou

Mon année 2015 en photos

...

Juin : Mariage du premier neveu de mon côté dans une jolie région

Mon année 2015 en photos

...

Juillet : Super week end de randonnée avec des amis

Mon année 2015 en photos

...

Août : Début des vacances, joli point de vue sur la Loire au retour de l'aéroport où nous sommes allés chercher notre fille aînée

Mon année 2015 en photos

...

Septembre : Durant le week end des Accroche cœurs, un spectacle qui m'a beaucoup fait rire, La natür c'est le bonhür !

Mon année 2015 en photos

...

Octobre : Deux jours à la mer rien que tous les deux !

Mon année 2015 en photos

...

Novembre : Une belle randonnée de 15,5 kms entre campagne et rivière

Mon année 2015 en photos

...

Décembre : Lecture au soleil un 26 décembre ! Une incroyable douceur, y'a pu d'saison ma brav'dame !

Mon année 2015 en photos

...

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Blog
commenter cet article
2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 09:22
Les gens dans l'enveloppe d'Isabelle Monnin

...

Quatrième de couverture :
En juin 2012, j'achète à un brocanteur sur Internet un lot de 250 photographies d'une famille dont je ne sais rien.
Les photos m'arrivent dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l'enveloppe il y a des gens, à la banalité familière, bouleversante.
Je décide de les inventer puis de partir à leur recherche. Un soir, je montre l'enveloppe à Alex. Il dit : «On pourrait aussi en faire des chansons, ce serait bien.»
Les gens dans l'enveloppe, un roman, une enquête, des chansons.

 

Mon avis : 
Je vous le dis d'emblée : déception....
Eh oui Saxaoul encore une fois nos avis divergent alors que nous avions eu une période d'avis communs sur certains livres, c'était une autre époque ;-)

Je me sens encore une fois un peu seule dans cette multitude d'éloges que j'ai lues ici ou là.

L'idée de base de ce livre me tentait bien, c'est original d'acheter des photos d'une famille inconnue et d'en inventer l'histoire, puis de mener l'enquête pour essayer de retrouver "Les gens".

Oui, mais ! 

Mais,
j'ai trouvé dommage que les photos ne soit pas imprimées sur du papier glacé comme celles de la couverture, du coup celles du livre sont beaucoup moins belles.

Mais,
j'aurais aimé voir les photos au fur et à mesure de ma lecture au lieu d'une partie qui leur est dédiée près de 200 pages après le début du livre.

Mais,
autant j'ai aimé lire la vie de mes ancêtres, de mes grands-parents au travers de lettres écrites durant la guerre par exemple, autant lire cette vie inventée sur de vrais inconnus ne m'a pas touchée du tout. Je suis passée à côté de ce livre, c'est clair.

Mais,
j'aurais préféré lire la vie de gens moins ordinaires. Cela fait un peu prétentieux de dire ça mais c'est mon ressenti.

 

J'ai aimé l'écriture d'Isabelle Monnin et je suis déçue de ne pas avoir apprécié son livre à sa juste valeur, mais quand ça veut pas... ça veut pas...

 

Livre prêté par Saxaoul 
           
Merci ! 

    

Les avis de Saxaoul et Antigone


         Catégorie objet
 

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas aimé
commenter cet article
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 12:43

                                                  

 

En ce 1er jour de l'année à 1h01 je dormais déjà (et même avant minuit) après un petit réveillon apéro dînatoire/DVD donc pas de photo !

A 13h01 je m'apprêtais à mettre en route le sèche-linge quand mon mari m'a dit "Il y a un truc qui sonne !", c'était l'alarme de mon téléphone pour la photo.

Qu'est ce que je faisais le 01/01 à 01h01 ou 13h01 ?

...

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Jeux
commenter cet article

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La maison des hautes falaises
  de Karen Viggers    

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture