21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 09:20

...

 

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Fraîchement débarquée de son île bretonne à Antibes pour devenir la dame de compagnie de Gilonne, Kim est frappée par la complicité qui unit cette ancienne actrice à son fils unique. Aussi, quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle apprend (...) Guidée par son désir de protéger celle qui pourrait être sa grand-mère, Kim va tenter de percer le secret de cette mystérieuse famille. 

Résolument optimiste, ce roman déploie toute la magie de Lorraine Fouchet : des vagues de tendresse, un parfum de Bretagne, une pincée de suspense et de l'humour à foison... Un merveilleux hymne à la vie en Technicolor ! 

Rien ne vaut la vie !

Mon avis : 
Comme d'habitude avec cet auteur que j'aime beaucoup voici un roman tout en douceur.

Kim a besoin de faire un break et de partir de chez elle, pour des raisons personnelles elle choisit d'être dame de compagnie d'une vieille actrice. 
Une relation se tisse entre elles, Kim s'attache à Gilonne.

Kim se pose de nombreuses questions sur la vie, la mort, l'amour...

C'est un livre sans prise de tête, avec un mystère à résoudre, un amour à sauver.
Kim, Clovis, le Chat, Gilonne, Côme se rencontrent, s'aiment, s'aident les uns les autres, se découvrent, se séparent, se retrouvent, la vie quoi ! 

Ce n'est pas mon livre préféré de l'auteur mais j'ai tout de même passé un bon moment et j'avais hâte de retrouver les personnes qui jalonnent cette histoire.

 

Livre issu de ma

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 14:45

...

 

Quatrième de couverture :
À bientôt trente-quatre ans, Lyla est tenaillée par le sentiment de passer à côté de l'existence. Elle enchaîne les fiascos amoureux, accumule les névroses et attend, sans trop savoir quoi. Jusqu'au jour où un étrange message la ramène dix-sept ans en arrière. Cet été-là, sur la côte landaise, tout allait basculer...

Mon avis : 
Lyla - avec un y -, et Joris, ils se sont rencontrés en 1998 ; l'été, le surf, la plage, le vélo...

17 ans plus tard ils se retrouvent et on va découvrir ce qui s'est passé cet été-là, et pourquoi la vie de Lyla est si compliquée.

Ces personnages sont touchants, fragiles et l'auteur a les mots justes pour décrire les situations et les sentiments.

Les chapitres racontent alternativement les personnages et les époques, j'aime assez ce principe d'écriture quand ce n'est pas trop le fouillis, Dans ce roman la maîtrise de cette technique est parfaite.

La tension augmente vers la fin du livre et un passage m'a beaucoup émue.

Un bon livre que je vous conseille.

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 06:21

...

 

Résumé :
Printemps 1980, l'avènement de Mitterrand est proche. Pour Magyd - lycéen beur d'une cité de Toulouse - c'est le bac. Il sera le premier lauréat de sa cité, après un long chemin parcouru entre la pression de sa mère et les vannes des copains. Ce récit intime, unique et singulier, éclaire la question de l'intégration et les raisons de certains renoncements.  
Avec gravité et autodérision, Ma part de Gaulois raconte les chantiers permanents de l'identité et les impasses de la république. Souvenir vif et brûlant d'une réalité qui persiste, boite, begaie, incarné par une voix unique, énergie et lucidité intactes. Mix solaire de rage et de jubilation, Magyd Cherfi est ce produit made in France authentique et hors normes : nos quatre vérités à lui tout seul ! 

 

Mon avis : 
Je lance un appel à Audiolib ! Dites à vos auteurs de laisser la place à d'autres pour lire leurs œuvres.

Je suis sûre que j'aurais pu aimer ce livre, certains passages m'ont plu.
En revanche j'étais complètement perdue quand il y avait des dialogues, pas moyen pour moi de différencier les différentes personnes.

J'ai aimé les moments où l'auteur parle de littérature mais sa façon de lire m'a vraiment découragée, pourtant il a l'air convaincu par son texte.

Dommage...

Prix Audiolib 2017

...

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas pu finir
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 15:12

...

 

Quatrième de couverture :
1993 : Sophie Delalande est folle d'amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu'elle élève seule. Celle-ci lui permet d'oublier les rapports difficiles qu'elle entretient avec son ex-compagnon, Sylvain, un homme violent qui l'a abandonnée alors qu'elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite.
Un jour, pourtant, Sylvain fait 
irruption chez elle et lui enlève Hortense. «Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus.» 

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s'est jamais remise de la disparition d'Hortense. Fonctionnaire au ministère de l'Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu'au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c'est sa fille, c'est Hortense. Elle la suit, l'observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, tente d'en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l'objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d'un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ? 

Avec ce nouveau roman, on retrouve le génie de Jacques Expert pour transformer les faits divers en romans captivants. Comme à son habitude, il ne se contente pas de faire preuve d'une extrême justesse psychologique mais multiplie les pistes, enchaîne les rebondissements jusqu'à un dénouement complètement imprévisible.

 

Mon avis : 
Captivée !  Ce roman est vraiment très bien construit, l'auteur alterne entre les voix de Sophie et d'Hortense, la mère et la fille. Mais est-ce vraiment la fille de sa mère ? Est-ce vraiment la petite fille qui a disparu vingt-deux ans plus tôt ?
Le lecteur découvre petit à petit les tenants et les aboutissants de cette histoire de disparition, de retrouvailles.

Bref, j'ai beaucoup aimé ce roman dès le début et jusqu'à la fin. 

Le suspense est bien mené, je me suis demandée jusqu'au bout comment tout ça aller se terminer. Dès le début on sait que cela ne finit pas bien grâce aux témoignages des différentes personnes interrogées lors d'une enquête, seulement il faudra patienter pour découvrir les évènements évoqués. 

Certaines phrases m'ont fait m'exclamer : Oh !! non ! incroyable !
Cela est assez rare je trouve et j'ai beaucoup aimée être surprise comme ça.

Un très bon roman que j'avais vraiment hâte de retrouver quand j'avais un moment de disponible.

Livre emprunté à la

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 18:12

...

 

Résumé : 
Nord de la Californie, fin des années 1960. Evie Boyd, quatorze ans, vit seule avec sa mère. Fille unique et mal dans sa peau, elle n'a que Connie, son amie d'enfance. Lorsqu'une dispute les sépare au début de l'été, Evie se tourne vers un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l'atmosphère d'abandon qui les entoure la fascinent.
Elle tombe sous la coupe de Suzanne, l'aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d'une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais, aux yeux de l'adolescente, il est exotique, électrique, et elle veut à tout prix s'y faire accepter
Tandis qu'elle passe de moins en moins de temps chez sa mère et que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s'aperçoit pas qu'elle s'approche inéluctablement d'une violence impensable.

Dense et rythmé, le premier roman d'Emma Cline est saisissant de perspicacité psychologique. Raconté par une Evie adulte mais otujours cabossée, il est un portrait remarquable des filles comme des femmes qu'elles deviennent. 

Mon avis : 
Il faut tenir au moins un tiers de cette lecture avant d'entrer dans le vif du sujet avec l'histoire de la secte évoquée dans le résumé.

La lectrice est très bonne mais je n'ai pas réussi à m'intéresser à l'histoire, j'ai patienté jusqu'à l'arrivée d'Evie dans la secte.
A ce moment-là j'ai calé, cela commence par un gros vicieux qui profite de très jeunes filles avec une scène très réaliste et révoltante.

Je préfère encore des scènes bien sanglantes de thriller ....

Ce sera donc sans moi pour la fin, sans regret, car je ne l'ai trouvé ni dense ni rythmé.

Prix Audiolib 2017

...

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas pu finir
commenter cet article
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 16:54

...

 

Quatrième de couverture :
« - Cette femme m'a tiré dessus. 
- Dans notre métier, tout le monde fait ça sans arrêt. Ne jugez pas Karen sur un malheureux coup de feu. Vous verrez, c'est une jeune femme remarquable. 
- Qui êtes-vous ? 
- D'habitude, on est les gars payés à ne rien faire, mais depuis quelque temps on a énormément de travail. Dites-moi, croyez-vous au pouvoir des objets sacrés dont vous parlez dans votre thèse ? 
- Je traitais surtout des tyrans qui ont cherché à se les approprier. La science a rendu obsolètes beaucoup de théories ésotériques... Dommage, j'aimais bien l'idée que des pouvoirs inconnus restent à découvrir. 
- Et si c'était le cas ? Si certains pouvoirs se cachaient encore derrière les mystères que nos chercheurs n'arrivent toujours pas à percer ? Et si un type assez riche ou une organisation assez puissante était en train de chercher à les réveiller ? 
- Sérieusement ? Dans notre monde si matérialiste, coincé entre les soldes et des compétitions de dopés ? Il faudrait qu'il soit sacrément illuminé... 
- ...ou qu'il sache quelque chose que nous ignorons. Quelqu'un bouge ses pions dans l'ombre, pour une partie dont les enjeux vont vite nous dépasser. Dans nos métiers, il n'y a pas pire situation. Comme le disait le grand Winston, c'est le meilleur moyen de l'avoir dans l'os. »

 

Mon avis : 
De cet auteur j'aimais bien les romans avec un chat en couverture, pas trop pour le chat mais plutôt pour l'histoire. Ici c'est un tout autre genre de livre, plutôt thriller historique.

Ce roman m'a fait penser à ceux de Dan Brown et donc un peu trop historique pour moi (mais je pense que mon mari va aimer). En revanche j'ai beaucoup aimé l'humour entre les personnages et j'ai souvent souri. Je me suis attachée à Benjamin, Karen et Fanny, je les ai trouvés très sympathiques.

J'avoue qu'à partir de la moitié du livre je lisais un peu en diagonale ce qui avait trait à l'histoire de ce premier miracle.

J'aime toujours l'écriture de Gilles Legardinier, ces romans sont vraiment agréables à lire.

 

Livre du club de lecture
avec mes copines

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 08:59

...

 

Résumé :
« Se raconter est une drôle d’affaire. Dans un projet comme celui-ci, l’auteur fait une promesse : laisser le lecteur entrer dans sa tête. C’est ce que j’ai essayé de faire au fil de ces pages. » BRUCE SPRINGSTEEN, dans les pages de Born to Run
 
Au cours des sept années écoulées, Bruce Springsteen s’est, en secret, consacré à l’écriture de l’histoire de sa vie, apportant à ces pages l’honnêteté, l’humour et l’originalité qu’on retrouve dans ses chansons. Il décrit son enfance, dans l’atmosphère catholique de Freehold, New Jersey, la poésie, le danger et les forces sombres qui alimentaient son imagination, jusqu’au moment qu’il appelle le Big Bang : la première fois qu’Elvis Presley passe à la télévision.
Il raconte d’une manière saisissante l’énergie implacable qu’il a déployée pour devenir musicien, ses débuts dans des groupes de bar à Asbury Park et la naissance du E Street Band. Avec une sincérité désarmante, il raconte aussi pour la première fois les luttes personnelles qui ont inspiré le meilleur de son oeuvre et nous montre que la chanson Born to Run révèle bien plus que ce qu’on croyait.
Born to Run sera une révélation pour quiconque apprécie Bruce Springsteen, mais c’est bien plus que le témoignage d’une rock star légendaire. C’est un livre pour les travailleurs et les rêveurs, les parents et les enfants, les amoureux et les solitaires, les artistes, les dingues et quiconque ayant un jour voulu être baptisé dans les eaux bénies du rock’n’roll.

Mon avis : 
Quand j'ai vu ce titre dans la liste des titres du prix Audiolib 2017 je me suis dit qu'il ne m'attirait pas du tout.

Quand j'ai reçu le livre audio et que j'ai vu qu'il durait 19h21... je me suis dit que cela aller être loooong si je n'accrochais pas rapidement.

Quand j'ai lu l'avis positif d'Enna, je me suis dit : Après tout pourquoi pas ? 

Conclusion : Ce livre n'est pas pour moi, je ne suis pas fan de rock'n'roll, je ne suis pas fan d'autobiographie, bref c'est un abandon après seulement quelques chapitres sans m'être intéressée à la vie de ce personnage.

 

Prix Audiolib 2017

 

...

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans Je n'ai pas pu finir
commenter cet article
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 19:29

...

 

Quatrième de couverture :
Anil prenait de plus en plus conscience de la place que Leena occupait dans son esprit… Il n’avait pas réussi à l’oublier au bout de tant d’années. Il voulait la revoir, voilà ce dont il était sûr, et pour cela, il était prêt à affronter sa mère. Il l’avait laissée contrôler sa vie une fois à ce sujet, mais il ne la laisserait pas recommencer. 
Il suivrait ce que son cœur lui disait.
 
Anil est un jeune Indien qui commence des études de médecine dans le Gujarat puis part les compléter aux États-Unis. Sa redoutable mère rêve pour lui d’une union prestigieuse. Or, depuis qu’il est petit, elle le sait très proche de Leena, la fille d’un métayer pauvre. Quand celle-ci devient une très belle jeune fille, il faut l’éloigner, en la mariant à la va-vite. 
Les destins croisés d’Anil et de Leena forment la trame de ce roman – lui en Amérique, qui est loin d’être l’eldorado qu’il croyait ; et elle en Inde, où sa vie sera celle de millions de femmes victimes de mariages arrangés.
Ils se reverront un jour, chacun prêt à prendre sa vie en main, après beaucoup de souffrances. Mais auront-ils droit au bonheur?

Mon avis : 
Ce qui m'a le plus marqué dans ce livre c'est ce qui est dit dans cette phrase de la page 454  "Ce serait toujours ainsi, il l'avait compris, toujours ce tiraillement entre la terre qui l'avait vu naître et celle qu'il avait choisie."

Anil, le héros, va effectivement passer sa vie entre deux pays, l'Inde et les Etats Unis. Il rencontre des difficultés des deux côtés. 

J'ai beaucoup aimé l'évolution d'Anil qui, sans oublier son pays d'origine, fait tout ce qu'il peut pour s'intégrer dans son pays adoptif.

Les passages qui m'ont le plus touchée se passent en Inde, la condition de la femme y est encore très difficile. J'ai serré les dents, j'ai eu peur, j'ai été très émue, certaines femmes restent fortes et se battent malgré de terribles épreuves.
L'histoire de Leena va me rester en mémoire c'est certain.

Un très beau roman avec de magnifiques personnages.

Livre du groupe de lecture
avec mes copines

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 19:22

...

 

Résumé :
1945. Un bombardier allemand s'écrase sur le Vatnajökull, le plus grand glacier d'Europe, qui l’engloutit. Parmi les survivants, étrangement, des officiers allemands et américains. Vont-ils mourir gelés, emportant un des plus lourds secrets du XXème siècle ?
1999. Le glacier fond et les forces spéciales de l'armée américaine envahissent immédiatement le Vatnajökull et tentent en secret de dégager l'avion. Deux jeunes randonneurs surprennent ces manœuvres et sont rapidement réduits au silence. Kristin, la sœur de l’un d’eux, se lance sur les traces de son frère dans une course poursuite au cœur d'une nature glaçante. Les hypothèses historiques déconcertantes, parfois dérangeantes, et la séduction inoubliable qu'exerce cette héroïne à la fois tenace et perspicace, font de ce texte un formidable roman à suspense.

Mon avis : 
L'Islande, son froid, sa glace, sa neige.... et un avion coincé dans un glacier et qui va réapparaître longtemps après sa disparition.
Certains sont prêts à tout pour que personne ne le découvre et on se demande ce que cela cache.

J'ai vraiment aimé les passages avec de l'action, du suspense, des méchants très méchants mais... pour le reste j'ai trouvé que c'était un peu long, un peu lent parfois. Le contraste entre ces deux impressions est assez déstabilisant, j'avais parfois hâte d'y revenir et presque envie d'arrêter à d'autres moments.

J'ai aussi un peu mélangé les personnages, les anglais, les allemands, les islandais, surtout au niveau des méchants.

Je pense que le lecteur est pour beaucoup dans mon écoute intégrale de ce livre audio, Thierry Janssen réalise ici une belle prestation.

J'ai aimé la conclusion surprenante de ce livre avec l'explication de ce qu'était cette "Opération Napoléon".

 

Prix Audiolib 2017

...

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 04:09

...

 

Résumé :
Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l’intrigue immédiatement. En effet, l’un des personnages n’est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fin des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé. Se pourrait-il que ce roman contienne des révélations sur cette affaire qui avait tenu en haleine les États-Unis ?
Persuadé d’avoir entre les mains un futur best-seller qui dévoilera enfin la clef de l’intrigue, l’agent tente d’en savoir plus. Mais l’auteur du manuscrit est décédé et le texte inachevé. Qu’à cela ne tienne, Katz embauche un journaliste d’investigation pour écrire la suite du livre.
Mais, de souvenirs en faux-semblants, celui-ci va se retrouver pris au piège d’un maelström de fausses pistes. Et si la vérité n’était qu’une histoire parmi d’autres ?

 

Mon avis : 
J'ai vraiment beaucoup aimé la première partie de cette histoire de recherche d'un manuscrit inachevé. Un meurtre mystérieux, un étudiant amoureux, un homme à tout faire qui a perdu la mémoire, un professeur renommé...

J'ai été tenue en haleine durant toute l'écoute de ce livre audio, par l'histoire et par le lecteur, Vincent Schmitt, qui est très bon.

Mon avis est un tout petit peu plus réservé sur le dernier tiers du livre qui m'a un peu perdue avec ses fausses pistes, c'est volontaire de la part de l'auteur et c'est très réussi.

Je l'ai écouté durant de longues période de jardinage pour débroussailler mon jardin et c'était absolument parfait !

Lecture commune avec Sylire, Enna, Meuraïe, et Micmelo.

Prix Audiolib 2017

...

 

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Dans les prairies étoilées
    de Marie-Sabine Roger   

 

Un appartement à Paris
   de Guillaume Musso (livre audio)   

         

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Dans les prairies étoilées    
    de Marie-Sabine Roger

 

Sauveur et fils saison 3
     de Marie-Aude Murail

 

BD

Boule à zéro T4 Docteur Zita
   de Ernst et Zidrou

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture