13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 22:05
Le diable tout le temps Quatrième de couverture :
Dès les premières lignes, Donald Ray Pollock nous entraîne dans une odyssée inoubliable, dont on ne sort pas indemne.
De l'Ohio à la Virginie Occidentale, de la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années 60, les destins de plusieurs personnages se mêlent et s'entrechoquent. Williard Russell, rescapé de l'enfer du Pacifique, revient au pays hanté par des visions d'horreur. Lorsque sa femme Charlotte tombe gravement malade, il est prêt à tout pour la sauver, même s'il ne doit rien épargner à son fils Arvin. Carl et Sandy Henderson forment un couple étrange qui écume les routes et enlève de jeunes auto-stoppeurs qui connaîtront un sort funeste. 

Roy, un prédicateur convaincu qu'il a le pouvoir de réveiller les morts, et son acolyte Théodore, un musicien en fauteuil roulant, vont de ville en ville, fuyant la loi et leur passé.
Toute d'ombre et de lumière, la prose somptueuse de Pollock contraste avec les actes terribles de ses personnages à la fois terrifiants et malgré tout attachants.Le diable tout le temps n'est pas sans rappeler l'univers d'écrivains tels que Flannery O'Connor, Jim Thompson ou Cormac Mc Carthy. 

Mon avis : 
Me voici revenue d'un voyage dans l'Amérique profonde, pas la plus gaie ni la plus légère.
L'auteur nous emmène aux côtés de personnages tous plus sombres les uns que les autres, l'atmosphère de ce livre est lourde et les évènements qui se produisent emprunts de cruauté mais certainement pas de bonté d'âme.

L'histoire se déroule sur quelques dizaines d'années et les personnages se croiseront au gré de la lecture, l'atmosphère est lourde. Malgré les horreurs commises les personnages ne paraissent pas tous antipathiques, certains sont plutôt à considérer comme des victimes et on en viendrait même parfois à les plaindre.

A ma grande surprise, j'ai plutôt bien aimé ce livre, l'auteur a bien mené sa barque et je me suis trouvée emportée alors que j'étais plutôt sceptique au départ.
L'alternance des histoires donne un certain rythme ainsi que les déplacements des personnages.
Certains passages font quand même froid dans le dos et on découvre jusqu'où peut parfois aller la noirceur humaine, ce n'est pas joli joli !

L'avis de Jérôme. 

Livre emprunté à la
     images.jpg

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article

commentaires

kathel 15/05/2013 15:08

Comme toi, malgré tout le bien que j'ai lu ou entendu sur ce livre, je le crains un peu... ce qui signifie qu'il vaut mieux que je le trouve en bibliothèque !

Sandrine(SD49) 15/05/2013 21:34



c'est ce que j'ai fait !



Valérie 14/05/2013 20:35

J'attends sa sortie en poche pour le lire.

Sandrine(SD49) 15/05/2013 21:32



D'ac ! 



Natalie 14/05/2013 18:31

J'ai découvert cet auteur en parcourant le magazine LIRE. J'ai adoré, tu en fais un très bon billet...bravo!!! Natalie

Sandrine(SD49) 15/05/2013 21:32



Merci ! 



Alex-Mot-à-Mots 14/05/2013 14:48

L'aspect trop noir me rebute un peu, malgré tout.

Sandrine(SD49) 15/05/2013 21:32



il faut lire un livre un peu plus léger après celui-ci



jerome 14/05/2013 07:53

Un énorme coup de coeur pour moi. Exactement la littérature que j'aime !

Sandrine(SD49) 15/05/2013 21:32



pas ma litterature préférée mais j'ai été surprise en bien



Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Comment vivre en héros ?
  de Fabrice Humbert

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture