20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 18:14

...

 

Quatrième de couverture :
Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame.

À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

 

Mon avis : 
Le premier chapitre de ce livre est bouleversant, le lecteur découvre la mort de deux jeunes enfants et de leur meurtrière. La description est très précise et ... sanglante.

On découvre ensuite l'histoire de Myriam et Paul qui embauchent Louise, nounou à domicile. C'est une perle au début mais elle va prendre de plus en plus de place  par une sorte d'invasion de toute leur vie privée. 

Ce qui est terrible c'est que dès le recrutement de Louise, on connait l'issue fatale. Sa présence devient de plus en plus malsaine, que cache-t-elle ? 

Ce roman se lit presque d'une traite, l'auteur dépeint très précisément le portrait de Louise, ce qu'elle a vécu et ce qui l'amène à ce geste terrible.

Myriam et Paul pensent à se séparer de leur nounou "Mais Louise a les clés de chez eux, elle sait tout, elle s'est incrustée dans leur vie si profondément qu'elle semble maintenant impossible à déloger. Ils la repousseront et elle reviendra. Ils feront leurs adieux et elle cognera contre la porte, elle rentrera quand même, elle sera menaçante, comme un amant blessé" p.177

Il est clair que Myriam et Paul l'ont laissée aller trop loin.

Je suis contente que mes enfants soient grands car je n'aimerais pas avoir à recruter une nounou après cette lecture...

                                      Livre prêté par Canel, merci ! 
 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article

commentaires

genevieve 03/11/2016 19:26

et voilà c'est le goncourt pour elle

Sandrine(SD49) 04/11/2016 15:39

J'ai vu ça ;-)

Manika 31/10/2016 12:31

Le fait de connaitre la fin a gâché ma lecture.

Sandrine(SD49 31/10/2016 13:14

Ah c'est curieux, pour moi l'étude psychologique des personnages est intéressante car justement on connait la fin

Tiphanie 30/10/2016 17:34

J'ai très envie de le lire!

Sandrine(SD49) 30/10/2016 17:40

Alors fonce ! je pense que tu aimeras

Antigone 24/10/2016 18:42

Je pense que je le lirai. Il faisait partie de la sélection de Price Minister. Mais bon... on dirait qu'il fait froid dans le dos...

Sandrine(SD49) 25/10/2016 20:09

oui mais il est vraiment bien mené

gambadou 24/10/2016 11:48

c'est sûr que ce n'est pas un livre à lire quand tu as des enfants gardés par une nounou !

Sandrine(SD49) 25/10/2016 20:09

mais sinon il est vraiment bien

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Maléfices 
    de Maxime Chattam        

 

Trop de bonheur
  de Alice Munro                    
   (livre audio)                                                                  

 

 

         

Sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Hortense     
    de Jacques Expert

 

Cœur-Naufrage
  de Delphine Bertholon

 

DVD

Memento    

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture