10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 16:45
Acquanera de Valentina d'Urbano

...

Quatrième de couverture : 
Après dix ans d'absence, ayant appris la découverte d'un corps qui pourrait être celui de sa meilleure amie, Fortuna retourne à Roccachiara, le village de son enfance qu'elle pensait avoir définitivement abandonné. Elle retrouve la pluie froide de ses souvenirs, le brouillard persistant, le lac sombre encaissé entre les montagnes, la maison de sa grand-mère, inchangée, et sa mère, la sauvage Onda dont elle n'a jamais été aimée. Le moment est venu de solder les comptes avec le passé.

Ainsi débute ce récit déployé sur quatre générations : quatre générations de femmes qui ont vécu en marge de leur communauté, année après année, privées d'hommes, isolées, marquées au fer rouge par d'étranges dons. Cette remontée aux origines permettra-t-elle à Fortuna de s'engager sur le chemin de la vérité et de la reconstruction ?

Acquanera évoque avec force et sensibilité les relations familiales, la transmission, la différence et l'amitié. Valentina D'Urbano confirme son talent en signant ce deuxième roman captivant et poétique.

 

Mon avis : 
Elsa, la grand-mère, Onda, la mère et Fortuna la fille et petite-fille, sont d'une lignée de femmes qui ont des dons. Les gens du village italien dans lequel elles vivent les traitent de sorcières. Elles dérangent.

Il n'est pas facile pour Fortuna de grandir dans ce cadre, d'autant plus que sa mère la rejette et que celle-ci est vraiment très particulière.
Fortuna se lie alors avec Luce, la fille du fossoyeur, elles sont très, très proches l'une de l'autre. Une amitié hors du commun qui va permettre à Fortuna de grandir un peu moins seule.

Peu à peu le lecteur découvre la vie des unes et des autres dans laquelle il est beaucoup question de mort et il faudra aller au bout de ce roman pour découvrir tous les mystères cachés.

J'ai beaucoup aimé l'écriture de Valentina d'Urbano, elle est fluide et très agréable à lire. Le mystérieux tient une grande place dans ce roman et cela ne m'a pas dérangée malgré mon esprit plutôt terre à terre.

Une belle découverte ! 

 

L'avis de Sylire

 

Livre lu dans le cadre du prix roman Cezam 2016

 

    Livre emprunté à la

         images.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article

commentaires

antigone 13/04/2016 11:57

Je l'avais lu à sa sortie et beaucoup aimé aussi. Très gros succès dans mon groupe de bibliothèque !!

Sandrine(SD49) 16/04/2016 14:33

Du coup j'ai bien envie de lire autre chose de cet auteur

gambadou 12/04/2016 21:24

Tu es plus positive que Sylire, j'ai bien envie de découvrir cette auteure

Sandrine(SD49) 16/04/2016 14:33

Un peu de surnaturel mais trop, ça passe très bien

sylire 10/04/2016 20:35

Une belle découverte pour moi aussi. Une auteure que j'ai l'intention de relire. J'ai son premier roman dans ma Pal.

Sandrine(SD49) 10/04/2016 21:31

Pourquoi pas pour moi aussi

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La fille qui lisait dans le métro
    de Christine Féret-Fleury       

 

Sharko
   de Franck Thilliez (livre audio)   

         

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Dans les prairies étoilées    
    de Marie-Sabine Roger

 

Sauveur et fils saison 3
     de Marie-Aude Murail

 

BD

Boule à zéro T4 Docteur Zita
   de Ernst et Zidrou

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture