8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 14:19
La dernière leçon de Noëlle Chatelet

...

Quatrième de couverture :
«Quelques jours à peine avant que tu nous quittes, nous avons été toutes deux prises d'un fou rire à propos d'un détail tellement prosaïque concernant ta mort. Ce doit être «le jour de la chemise de nuit». Rappelle-toi la chemise de nuit...

Ce jour-là, donc, comme chaque fois que nous avons ri ensemble de quelque chose qui aurait dû nous faire pleurer, je t'ai dit, redevenant sérieuse : «C'est inouï ce qui est en train de se passer, maman. Incroyable ce que tu me fais faire. Le chemin... Le chemin que tu me fais parcourir...
- Oui, c'est vrai, as-tu répondu, toute pensive.
- Il faut... Il faudrait le raconter ! Que d'autres que moi... Je crois que... je voudrais l'écrire...»
Tu as pris ton air de sage-femme. Celle qui sait le bon moment des choses en devenir.
«Tu penses que c'est important ? Que ce pourrait être utile ?»

 

Mon avis : 
Noëlle Chatelet est la fille de Mireille Jospin, une femme libre, une femme forte qui prend la décision de mettre fin à ses jours.

Ce récit raconte comment la mère prépare sa fille au deuil et même plus car elle lui fait faire le chemin du deuil avant sa mort, c'est cette dernière leçon de vie qu'elle lui transmet.

Cette femme de 92 ans tient une liste de ses dégradations car elle s'est fixée une limite à ne pas dépasser, elle ne veut pas devenir un poids pour sa famille. Elle prend cette décision en possession de tous ses moyens.

"Cette voix de mère aimante qui voulait laisser d'elle, à ceux qu'elle aimait et parce qu'elle les aimait, l'image de son intégrité" p.168

Ce sujet est difficile car il touche à nos peurs, cependant ce choix est fait comme un véritable cadeau à sa famille, et ce livre porte un beau message d'amour.

Je préfère la forme du roman à celle du récit comme c'est le cas ici mais j'ai aimé ce livre pour le message qu'il fait passer. 
J'ai maintenant encore plus envie d'aller voir le film qui s'en inspire.

PS : Le film ne passe plus ....
 

Sur le même sujet, j'avais préféré Tout s'est bien passé d'Emanuèle Bernheim.

 

Livre du club de lecture
     avec mes copines

      

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article

commentaires

sylire 14/12/2015 07:06

Je n'ai lu ni celui-ci, ni celui de Bernheim, mais je note qu'il vaut mieux lire celui de Berheim.

Sandrine(SD49) 14/12/2015 21:05

pour moi, oui ;-)

gambadou 10/12/2015 21:43

Oui, un sujet qui n'est pas évident mais bien traité

Sandrine(SD49) 11/12/2015 20:24

Cela ne doit pas être évident pour la famille mais ce chemin que lui fait suivre sa mère est bien mené

xl 09/12/2015 19:32

je l'ai abandonné en route alors que j'aime l'écriture de Noelle Chatelet par ailleurs, tentée de voir le film également

Sandrine(SD49) 09/12/2015 21:09

Trop déçue de l'avoir loupé, une de mes collègues l'a vu : rire et émotion au programme

Alex-Mot-à-Mots 09/12/2015 09:12

Un sujet difficile, en effet. Mais un roman qui a l'air tout en pudeur.

Sandrine(SD49) 09/12/2015 21:08

c'est tout à fait ça !

manU 08/12/2015 21:32

J'ai adoré ce livre !
J'ai lu ensuite Tout s'est bien passé que j'avais aussi beaucoup aimé...

Sandrine(SD49) 09/12/2015 21:08

Je suis moins enthousiaste que toi mais ce récit est quand même très touchant

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Maléfices 
    de Maxime Chattam        

 

Trop de bonheur
  de Alice Munro                    
   (livre audio)                                                                  

 

 

         

Sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Hortense     
    de Jacques Expert

 

Cœur-Naufrage
  de Delphine Bertholon

 

DVD

Memento    

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture