5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 17:16
Les gens heureux lisent et boivent du café d'Agnès Martin-Lugand

...

Quatrième de couverture :
«Ils étaient partis en chahutant dans l'escalier. [...] J'avais appris qu'ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m'étais dit qu'ils étaient morts en riant. Je m'étais dit que j'aurais voulu être avec eux.»

Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son coeur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence. C'est peut-être en foulant la terre d'Irlande, où elle s'exile, qu'elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

L'histoire de Diane nous fait passer par toutes les émotions. Impossible de rester insensible au parcours tantôt dramatique, tantôt drôle de cette jeune femme à qui la vie a tout donné puis tout repris, et qui n'a d'autre choix que de faire avec.

 

Mon avis : 
La quatrième de couverture de ce roman est assez fidèle à ce que j'ai lu, sans trop en dire, quand c'est bien il faut le dire ! 

A peine la vingtième page atteinte, j'avais déjà les larmes aux yeux, heureusement tout le livre n'est pas triste même si le fond de l'histoire l'est.
Certains passages font même sourire.

J'ai aimé mais l'évolution d'une relation entre deux personnages de l'histoire m'a paru aller un peu vite, ce sera mon seul bémol.

Une lecture bien agréable, facile et parfaite en période de travail à un rythme soutenu.

 

Livre emprunté à la

    images.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article

commentaires

danielle 25/01/2016 20:13

Des auteurs qui se débarrassent des contingences matérielles, pour étudier les comportements de leurs personnages "forcent mon admiration".
Je m'explique, une veuve de 32 ans qui part changer d'air pendant 18 mois en Irlande, sans soucis du lendemain, ne peut que se vautrer dans son chagrin.
Certains personnages sont crédibles, mais l'aspect socio-économique laisse à désirer...
L'ancienne profession de l'auteure me pousse à lire son autre roman.

Sandrine(SD49) 27/01/2016 18:14

Je suis d'accord avec toi pour l'aspect socio-économique

Thania 04/12/2015 08:52

Passionnés par la lecture et aimant trop le café, lire ce livre me tente énormément. Ou peut-on le trouvé.

lasardine 13/11/2015 09:48

j'étais passée à côté, surement lu à un mauvais moment car la suite m'avait réconciliée avec l'ensemble :)

Sandrine(SD49) 15/11/2015 17:55

Il faut maintenant que je lise la suite, je vais regarde si elle est à la biblio

Tiphanie 11/11/2015 10:22

Te voilà prête pour participer au challenge Feel good de Soukee avec ce titre ;)J'avais aussi aimé cette lecture tout en trouvant les ficelles de l'histoire un peu grosses.

Sandrine(SD49) 11/11/2015 16:40

J'ai arrêté les challenges..... envie de lire la suite maintenant

Manika 09/11/2015 15:17

J'ai eu l'impression de perdre mon temps à la lecture de ce livre, j'ai trouvé que l'histoire n'avait rien d'original.

Sandrine(SD49) 09/11/2015 20:23

Ce n'est pas faux, mais ce livre est bien tombé, j'avais besoin de qque chose de facile à lire

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Maléfices 
    de Maxime Chattam        

 

Trop de bonheur
  de Alice Munro                    
   (livre audio)                                                                  

 

 

         

Sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Hortense     
    de Jacques Expert

 

Cœur-Naufrage
  de Delphine Bertholon

 

DVD

Memento    

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture