17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 11:48

                                                 

 

Quatrième de couverture :
« À partir du moment où maman a trouvé papa allongé sur une autre femme, tout a changé. »

La petite Blessing et son frère Ezekiel mènent une vie agréable à Lagos : des parents formidables, une jolie maison avec tout le confort moderne. Mais leur univers bascule le jour où leur père les quitte pour une autre femme.
La mère de Blessing est licenciée de l'hôtel luxueux où elle travaille - seules les femmes mariées y sont acceptées - et, sans un sou, ils doivent quitter Lagos pour un village reculé dans le delta du Niger, où vivent leurs grands-parents. Pour Blessing, c'est un choc : fini l'école, l'air conditionné et les domestiques. Elle doit s'adapter à une vie rustique, misérable, qu'elle déteste. Ce qu'elle ignore, c'est que certaines familles survivent à tout...
Porté par la voix envoûtante de Blessing, les Esprits de l'eau est un roman drôle, à la fois poignant et tragique, peuplé de personnages inoubliables.

Mon avis : 
Blessing vit avec ses parents et son frère avec tout le confort : internet, eau courante, électricité, télévision, abondance de nourriture. Les circonstances de la vie font qu'ils s'en vont habiter chez leurs grands-parents maternels au fin fond du Niger.

La transition est rude : pas d'eau courante, pas de télé et la description des toilettes.... je vous passe les odeurs ! Un grand bond en arrière, il va falloir s'y habituer.

Et malgré tout, petit à petit la vie continue pour Blessing. Sa grand-mère lui offre une opportunité inattendue qui va guider toute sa vie.

J'ai beaucoup aimé les trois-quarts de ce livre (une petite longueur dans le 3ème quart, à mon goût). Certains passages sont poignants et d'autres m'ont fait sourire, notamment avec Célestine la deuxième femme du grand-père.

La condition féminine dans ce pays m'a marquée, ainsi que l'excision qui y est encore pratiquée bien qu'elle soit en diminution.

Ce qui est surprenant c'est l'impression de passer à une autre époque quand la famille arrive chez les grands-parents, on se croirait revenu des dizaines d'année en arrière.

Un premier roman réussi et très dépaysant.

Ce livre m'a été vivement conseillé par une copine de chorale (merci Geneviève !)

 

   Livre emprunté à la

          images.jpg


                 Mort

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Le nouveau nom
  L'amie prodigieuse II

    d'Elena Ferrante

 

Sharko
   de Franck Thilliez (livre audio)   

         

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Par amour  
    de Valérie Cong Tuong

 

BD

Les cahiers d'Esther
 Histoires de mes 10 ans
   de Riad Sattouf       

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture