9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 16:16

                                           

Quatrième de couverture : 
"Agoraphobe et schizophrène, Thomas Kilbride n’a pas quitté sa chambre depuis quinze ans. Sa seule ouverture sur le monde : son ordinateur, et l’application Whirl360, un site de cartographie en ligne dont il mémorise chaque détail, persuadé que ses connaissances pourront servir à la CIA.

Et puis, un jour, alors qu’il arpente virtuellement les rues de Manhattan, Thomas voit, il en est sûr, le visage d’une femme à la fenêtre, asphyxiée dans un sac plastique.
Peut-on encore la sauver ? Doit-il prévenir la police ? Qui pour croire les propos d’un témoin aussi peu fiable ?

Une seule personne peut l’aider : son frère, Ray, qui avait choisi de prendre ses distances avec la folie de Thomas. 
Cette fois pourtant… Et si Thomas avait réellement assisté à un meurtre ? Et s’il y avait un tueur en liberté ? Et si tout cela n’était que le début d’une terrifiante course-poursuite ?"

 

Mon avis : 
Deux frères, Thomas et Ray, Thomas est fan de logiciel de cartographie sur internet et Ray vient s'occuper de Thomas suite au décès de leur père. Thomas n'est pas très autonome pour les tâches de la vie quotidienne, il a un suivi psy et son père l'a toujours couvé.

Thomas mémorise toutes les cartes de façon impressionnante, mais pas seulement les cartes il connaît toutes les rues des villes, les magasins, les restaurants, les immeubles. Il est persuadé de travailler pour la CIA et un jour il va voir quelque chose à une fenêtre...

J'ai aimé les personnages des deux frères, Thomas énerve Ray avec ses petites manies mais Ray va quand même être mêlé à cette drôle d'histoire de fenêtre.
Sans être hyper palpitant ce livre est très agréable et au final on a vraiment envie de savoir ce que cachent tous ces mystères. En plus de la fameuse fenêtre il y a des choses bizarres autour de la vie et de la mort du père des deux garçons.

Thomas est aussi attendrissant qu'énervant et Ray veut vraiment que son frère soit bien car il ne va pas être facile de le laisser vivre seul alors que le père est mort.

Une histoire de famille, de meurtre, de magouilles politiques, un peu d'amour, une chouette lecture.

 

Livre emprunté à la

     images.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 15/10/2014 18:46

Meurtre, magouille et un peu d'amour : tout pour plaire !

Brize 12/10/2014 18:35

Je l'ai aperçu dans la liste des récentes acquisitions de la médiathèque, donc pourquoi pas, quand j'aurai envie d'un polar-pas-prise-de-tête (j'ai déjà lu l'auteur une fois et c'est l'impression que j'en ai gardée, que tu confirmes il me semble) !

Sandrine(SD49) 12/10/2014 19:13

C'est tout à fait ça, il suffit juste de choisir le bon moment pour le lire et être réceptive à ce genre de livre

kp78 10/10/2014 19:20

Je n'ai encore rien lu de cet auteur. Mais c'est prévu ! Je note le titre.

Sandrine(SD49) 11/10/2014 11:28

Je pense que tu aimeras ce qu'il écrit

MAnika 10/10/2014 14:46

pas tentée cette fois !!

Sandrine(SD49) 11/10/2014 11:28

Pas grave !

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Nuit
  de Bernard Minier  

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture