12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 04:20

                                       

Quatrième de couverture :
Fascinée par le destin de la miraculeuse petite gymnaste roumaine de quatorze ans apparue aux JO de Montréal en 1976 pour mettre à mal guerres froides, ordinateurs et records au point d’accéder au statut de mythe planétaire, la narratrice de ce roman entreprend de raconter ce qu’elle imagine de l’expérience que vécut cette prodigieuse fillette, symbole d’une Europe révolue, venue, par la seule pureté de ses gestes, incarner aux yeux désabusés du monde le rêve d’une enfance éternelle.
Mais quelle version retenir du parcours de cette petite communiste qui ne souriait jamais et qui voltigea, d’Est en Ouest, devant ses juges, sportifs, politiques ou médiatiques, entre adoration des foules et manipulations étatiques ? Le roman acrobate de Lola Lafon, aussi audacieux que les figures de l’enfant entrée dans la légende, rend l’hommage d’une fiction à celle-là même qui permit aux petites filles de l’été 1976 de rêver, elles aussi, de s’élancer vers le ciel.

Une interprétation en miroir, dans laquelle, comme chez la jeune héroïne dont est contée l’histoire, la poésie et la grâce naissent d’une parfaite maîtrise faisant, un temps, taire les vociférations d’une époque écartelée.

Mon avis : 
Je vais commencer par ce que j'ai vraiment aimé dans ce livre : la lectrice, Chloé Lambert. Sa voix est très agréable à écouter.

Avec ce livre audio, j'ai découvert la vie de Nadia Comaneci, j'en avais bien sûr entendu parler car je suis dans la même tranche d'âge qu'elle. Sauf que l'été 1976 j'étais en vacances à la campagne, sans télé, alors je ne pense pas avoir vu d'images de ses exploits de l'époque.

J'ai aimé découvrir sa vie de petite gymnaste, elle était bien courageuse, elle se levait à 4h du matin pour les entraînements, elle avait faim, il faisait froid. 
La puberté est évoquée comme étant une maladie, il faudrait que ces petites gymnastes restent avec des corps d'enfants ! 

Le régime politique roumain est dur, les célibataires doivent payer une taxe et les femmes doivent avoir au moins cinq enfants. Ce sont juste quelques points que j'ai trouvés assez marquants.

En revanche je suis complètement passée à côté de ce que l'auteur a voulu faire de son livre, je l'ai vu comme un reportage alors qu'à la fin elle dit que c'est un roman, une fiction. J'ai donc été déçue en apprenant cela, je ne l'avais du tout vu comme ça.

 

           Livre prêté
            par Enna
                Merci !       

             
 


avec Enna, Saxaoul , Sylire
       
et Liliba
 


      Catégorie verbe

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article

commentaires

Géraldine 08/10/2014 20:50

je l'avais emprunté à la bib et l'ai rendu sans avoir eu le temps de le lire... Ce n'est peut-être que partie remise, car je reste très intéressée par le sujet !

Sandrine(SD49) 08/10/2014 21:33

Il t'attend sûrement !

Alex-Mot-à-Mots 13/09/2014 21:31

Je l'ai plus senti comme un reportage, également.

Sandrine(SD49) 13/09/2014 21:36

Ceci dit c'était intéressant quand même

canel 13/09/2014 13:27

Comme toi, suis agacée quand j'ai appréhendé le livre comme un doc/témoignage, et que cela s'avère être une fiction. J'aime bien que ce soit clair au début (cf. 'Mille femmes blanches', par exemple ou 'La Saga Mendelson' où l'ambiguïté était entretenue sur le 1e tome).

Sandrine(SD49) 13/09/2014 21:36

J'avais adoré Mille femmes blanches !

Laurence (Lolotte) 13/09/2014 11:08

je l'ai lu en version papier et j'ai beaucoup aimé. Concernant ton bémol, j'étais avertie dès le début donc je ne l'ai pas vécu comme toi, au contraire, j'ai trouvé que la construction était originale.

Sandrine(SD49) 13/09/2014 21:36

Je l'aurais sans doute vécu autrement si je l'avais su c'est certain

sylire 12/09/2014 21:56

Je copie sur Saxaoul...

Sandrine(SD49) 13/09/2014 21:35

C'est ce qui a le plus gêné je pense

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Comment vivre en héros ?
  de Fabrice Humbert

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture