6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 22:23

                                                   

 

Quatrième de couverture : 
En accordant à Doris Lessing le prix Nobel de littérature en 2007, l'académie suédoise récompensait une «conteuse épique de l'expérience féminine, qui avec scepticisme, ardeur et une force visionnaire, scrute une civilisation divisée».

Doris Lessing occupe en effet une place singulière dans le panthéon littéraire : elle a fait de sa vie et de son époque la matière d'une oeuvre éclectique et foisonnante qui atteint une portée universelle. En donnant écho aux grandes questions de société - du féminisme à l'engagement humanitaire ou révolutionnaire - comme aux interrogations existentielles sur les relations interpersonnelles ou le sens de l'accomplissement de soi, elle offre à chaque lecteur le miroir d'une pensée qui cherche à être libre, à faire entendre «sa petite voix personnelle».

Mon avis : 
Ce pavé de 2000 pages contient cinq romans de Doris Lessing. Je l'ai reçu à l'issue de ma participation au prix des lecteurs du Livre de Poche 2012.

Je le découvre enfin avec Journal d'une voisine écrit au départ sous le pseudonyme de Jane Somers.

Londres.
Jane (qui se fait appeler Janna) est rédactrice en chef d'un magazine féminin, elle a toujours attaché beaucoup d'importance à son apparence. "Le dimanche soir après dîner, pendant des années et des années, j'ai choisi ma tenue pour chacun des jours de la semaine ; j'ai fait en sorte qu'il ne reste aucun faux pli, surveillé boutons et ourlets, nettoyé les souliers, vidé et ciré mes sacs, brossé mes chapeaux et donné à nettoyer ou à laver tout ce qui n'était pas impeccable". p.1104

Maudie est une vieille femme de 90 ans, malade, qui habite dans la crasse, qui se laisse aller et qui est dotée d'un fichu caractère.

Une relation va se tisser entre ces deux femmes, très différentes. Janna va s'attacher à Maudie et inversement.

Janna va réaliser ce que sa mère a vécu en s'occupant de ses grands-parents âgés. "A présent je sais combien l'aide apportée aux gens très âgés, aux impotents représente de fatigue." p.1072

Elle va prendre soin de Maudie, malgré les odeurs rebutantes, malgré la saleté, malgré les remarques.

J'ai aimé l'écriture de Doris Lessing, les descriptions sont très réalistes. J'ai quand même eu l'impression que Janna faisait tout ça  en partie pour elle-même plus que pour Maudie, pour se repentir de n'avoir pas vécu pleinement la fin de vie de sa mère et de son mari.

En revanche, je me suis moins intéressée aux passages sur la vie professionnelle de Janna et les relations avec sa collègue et amie.

Vers les deux tiers du livre j'ai commencé à trouver que c'était un peu long, non que je veuille la mort de Maudie mais je trouvais qu'on tournait un peu en rond. Au final mon avis est donc un peu mitigé mais je crois bien que je suis un peu dure sur ce coup-là.

 

      Livre issu de ma 

         


        Catégorie objet

 

   

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 10/06/2014 13:37

2000 pages ? je comprends qu'il te soit tombé des mains !

Sandrine(SD49) 10/06/2014 20:29

Le total fait 2000 pages mais je n'ai lu qu'un roman sur les 5 qu'il contient

Manu 09/06/2014 09:34

Je me rappelle avoir été subjuguée par un roman de cette romancière, malgré une écriture âpre.

Sandrine(SD49) 09/06/2014 10:23

J'en ai aimé l'écriture

gambadou 08/06/2014 21:59

Cinq romans d'un coup, ça fait peut-être beaucoup!

Sandrine(SD49) 09/06/2014 08:37

C'est pour cela que je n'en ai lu qu'un seul pour le moment

yueyin 07/06/2014 10:25

J'ai été fascinée, quant à moi, sur ce que ce roman nous dit sur les relations entre les gens - ce qui fait le lien entre les deux aspect de la vie de janna, sur la superficialité qui mène à l'indifférence dans un monde vieillissant, à l'immaturité assistée, à l'aveuglement, au vieillissement et finalement à l'absolu solitude (je m'aperçois que je n'ai pas écrit mon billet sur ce bouquin alors que j'étais persuadée que oui ) je n'ai pas encore osé ouvrir le second tome qui s'appelle assez ironiquement pour Janna Si vieillesse pouvait - mais il est près de mon lit :-)

Sandrine(SD49) 07/06/2014 10:46

J'ai été gênée par cette impression que Janna ne faisait ça que pour elle, mais j'ai quand même aimé cette relation qui est créée entre elles deux

L'Irrégulière 07/06/2014 10:14

Il faut absolument que je lise le carnet d'or, un de ces jours !

Sandrine(SD49) 07/06/2014 10:45

Idem !

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Le nouveau nom
  L'amie prodigieuse II

    d'Elena Ferrante

 

Sharko
   de Franck Thilliez (livre audio)   

         

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Par amour  
    de Valérie Cong Tuong

 

BD

Les cahiers d'Esther
 Histoires de mes 10 ans
   de Riad Sattouf       

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture