19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 22:47

                                                     

Quatrième de couverture :
Au XVIIe siècle, l'âge d'or de la Bretagne. Grâce à Mahaut, qui l'a recueillie enfant, Maëlig connaît, à seize ans, l'art précieux de guérir par les plantes. Ensemble, elles soignent les bourgeois de Locronan, riche cité de tisserands. Mais les notables oublient bien vite leurs bienfaits, même Foulques Bertrand, dont Maëlig a sauvé l'épouse pendant la Grande Peste.

Bientôt, tout Locronan s'enflamme contre la jeune fille : avec sa tache de naissance en forme d'étoile, sa chevelure rousse, son don exceptionnel pour le violon, instrument maléfique par excellence, n'est-elle pas fille de Satan ? De là à évoquer la sorcellerie, il n'y a qu'un pas que Foulques Bertrand, dont la vie éternelle est à ce prix, franchit sans états d'âme, car seule Maëlig connaît son terrible secret...

Nathalie de Broc raconte merveilleusement cette Bretagne de forêts impénétrables, où se mêlent l'étrange et l'irréel. Un monde fascinant et captivant qui rejoint celui des légendes.

Mon avis : 
Je ne sais plus du tout où j'avais noté le titre de ce livre, je n'ai pas retrouvé de blog qui en parle (dans ceux je connais bien sûr).

J'ai été déçue par cette lecture, je m'attendais à plus, plus de suspense, plus de nerf, plus de rythme.

L'histoire n'est pourtant pas inintéressante, les relations entre les personnages sont souvent assez belles, mais cela n'a pas suffi pour m'enthousiasmer.

Certains passages sur la peste sont quand même assez terribles et très bien racontés.

L'histoire de la sorcière ne vient que vers la fin du livre, je trouve donc que le titre est assez mensonger, pour attirer le lecteur.

Je l'ai fini mais sans avoir envie de m'y replonger en toute hâte.

 

    Livre emprunté à la
         images.jpg


      Catégorie gros mot

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai moyennement aimé
commenter cet article

commentaires

Tiphanie 21/05/2014 13:44

C'est Locronan qui m'attire aussi, mais du coup je ne sais pas trop si je le lirai.

Sandrine(SD49) 21/05/2014 20:50

Ne te fie pas à mon seul avis

sylire 20/05/2014 21:04

Je méfie aussi de la littérature régionale mais je n'avais pas été déçue du livre que j'avais lu de l'auteure "la tresse de Jeanne". L'histoire se passait à Roscoff, pas très loin de chez moi et l'aspect historique était intéressant.

Sandrine(SD49) 21/05/2014 20:49

Pas sûr que je tente un autre titre

sous les galets 20/05/2014 15:08

pour être honnête, je me méfie toujours de la littérature régionale, mais là avec Locronan, je n'aurais pas pu résister non plus...Tu ne dis rien du style, est-ce cela qui a freiné ton enthousiasme?

Sandrine(SD49) 20/05/2014 20:31

J'aime aussi Locronan, quant au style pas de problème particulier pour moi,c'est plustôt que j'aurais aimé plus de piquant tout au long de l'histoire et j'ai trouvé que c'était un peu plan-plan

Manika 20/05/2014 10:08

C'est vrai que le titre pourrait attiré .. mauvais pioche alors !

Sandrine(SD49) 20/05/2014 20:30

Heureusement il était assez vite lu

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Nuit
  de Bernard Minier  

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture