17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 22:58

                                  

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Sayaka Kurahashi va mal. Mariée à un homme d’affaires absent, mère d’une fillette de trois ans(...) .

Et puis il y a cette étonnante amnésie : elle n’a aucun souvenir avant l’âge de cinq ans. Plus étrange encore, les albums de famille ne renferment aucune photo d’elle au berceau, faisant ses premiers pas…

Quand, à la mort de son père, elle reçoit une enveloppe contenant une énigmatique clef à tête de lion et un plan sommaire conduisant à une bâtisse isolée dans les montagnes, elle se dit que la maison recèle peut-être le secret de son mal-être. Elle demande à son ancien petit ami de l’y accompagner. Ils découvrent une construction apparemment abandonnée. L’entrée a été condamnée. Toutes les horloges sont arrêtées à la même heure. Dans une chambre d’enfant, ils trouvent le journal intime d’un petit garçon et (...) …

Keigo Higashino compose avec La Maison où je suis mort autrefois un roman étrange et obsédant. D’une écriture froide, sereine et lugubre comme la mort, il explore calmement les lancinantes lacunes de notre mémoire, la matière noire de nos vies, la part de mort déjà en nous.

Mon avis : 
La plus grande partie de cette histoire tourne autour d'une maison. Celle-ci est plutôt inquiétante. Le narrateur et Sayaka, son ancienne petite amie, vont visiter cette demeure abandonnée, cela met tout de suite le lecteur dans l'ambiance de ce roman.

J'ai aimé cette visite qui amène à se poser plein de questions, les réponses viendront petit à petit grâce aux recherches des deux personnages.

Ils y arriveront grâce à un journal intime, à des livres, à des lettres et un peu de jugeote. Tout ceci est très bien mené et j'ai été embarquée dans cette histoire dès les premières pages.

Le suspense est présent mais ce n'est pas un livre avec des rebondissements spectaculaires, j'ai été ferrée par cette tension que l'on sent en permanence.

Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec ce livre et ce fut donc une belle surprise, je l'ai lu très rapidement.

 

L'avis de Manu.

 

   Livre emprunté à la

         images.jpg

 


      Catégorie bâtiment

 

      

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article

commentaires

La Pyrénéenne 27/05/2014 14:28

Tu m'as si bien tentée que je l'ai déjà lu et fini ! Mon billet est en ligne ici :http://livresarrajou.blogspot.fr/2014/05/la-maison-ou-je-suis-mort-autrefois.html

Merci pour la découverte !

Sandrine(SD49) 27/05/2014 17:57

Cela me fait très plaisir et je vais lire ton avis de ce pas

Manu 23/05/2014 19:45

Un roman bien mené et un auteur que je continuerai à lire. Merci pour le lien.

Sandrine(SD49) 24/05/2014 12:13

Je chercherai aussi si la bibli a d'autres titres de cet auteur

Manika 20/05/2014 10:10

Souvent de belles surprises aux éditions Babel

Sandrine(SD49) 20/05/2014 20:30

Celle-ci en est une effectivement

Tiphanie 19/05/2014 21:18

ça ne me tente pas, et la couverture me fait peur!! (oui j'suis une chochotte!)

Sandrine(SD49) 20/05/2014 20:29

Dommage !

Gwenaelle 19/05/2014 20:08

Pour moi aussi, une belle surprise et un très bon souvenir de lecture.

Sandrine(SD49) 19/05/2014 21:04

J'ai vraiment aimé l'ambiance de ce roman

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La fille qui lisait dans le métro
    de Christine Féret-Fleury       

 

Sharko
   de Franck Thilliez (livre audio)   

         

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Dans les prairies étoilées    
    de Marie-Sabine Roger

 

Sauveur et fils saison 3
     de Marie-Aude Murail

 

BD

Boule à zéro T4 Docteur Zita
   de Ernst et Zidrou

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture