18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 22:27

                                      

Quatrième de couverture :
Extrême Nord du Groenland, 1897. Une fois de plus, l'Américain Robert Peary n'a pas réussi à planter son drapeau au pôle Nord malgré l'aide de ceux qu'on appelle encore les Esquimaux. Mais pour l'explorateur, pas question de rentrer les mains vides. L'idée lui vient alors de ramener des souvenir vivants, de vrais sauvages polaires en chair et en os. L'un d'entre eux, Minik, n'est encore qu'un enfant quand il embarque à destination de New York.

Leur succès dès leur arrivée est immense. L'exotisme fascine. Muséum d'histoire naturelle, dont la cave sert d'hébergement de fortune aux hommes du Nord, sera quelques années plus tard le théâtre d'un drame qui trouvera un large écho dans la presse et dans la population. Car le destin de Minik est à bien égards symptomatique des cruels bouleversements du siècle qui commence.

Mon avis : 
En 1897, Robert Peay rapporte une météorite du Groenland, mais il en ramène aussi une famille d'esquimaux, celle de Minik un tout jeune garçon.

Le but est de les étudier en long, en large et en travers, et même après leur mort. Un passage très fort à ce sujet d'ailleurs.

Les américains les prennent pour des hommes de l'âge de pierre, pas aussi évolués qu'eux...

Cette nouvelle vie qui s'offre à Minik accueilli dans une famille américaine, le condamnera hélas, à l'exil à vie. Il ne trouve pas sa place en Amérique et ne pourra retrouver celle qui était la sienne dans son pays. Minik l'esquimau... Minik l'américain ... Il est trop esquimau chez les américains et trop américain chez les esquimaux.
"J'aimerais trouver un endroit où personne ne me connait et dont je n'attends rien... peut-être qu'il vaudrait mieux que j'aille vivre ailleurs... tout recommencer." p.122

L'histoire de Minik est une histoire vraie et j'ai aimé le découvrir en photo à la fin du livre.

Bref, j'ai aimé l'histoire, en revanche j'ai vraiment eu du mal avec les dessins. On dirait qu'ils ne sont pas finis, pas fignolés. Facile à dire alors que je suis nulle en dessin ! 

Une belle découverte quand même.

 

   Livre emprunté à la

         images.jpg

 


         Catégorie lieu

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article

commentaires

jerome 21/05/2014 20:21

Moi aussi j'avais beaucoup aimé, même si "Mauvais genre" est largement supérieur.

Sandrine(SD49) 21/05/2014 20:55

Pas facile de comparer les deux, Mauvais genre m'avait mise mal à l'aise

lasardine 21/05/2014 11:50

un gros coup de coeur, pour moi!!

Sandrine(SD49) 21/05/2014 20:54

Pas un coup de coeur à cause des dessins

Manika 19/05/2014 16:05

LA couverture ne m'inspire pas ...

Sandrine(SD49) 19/05/2014 21:05

Je te comprends

Noukette 19/05/2014 12:59

C''est l'album qui m'a fait découvrir l'auteure, j'avais beaucoup aimé !

Sandrine(SD49) 19/05/2014 21:05

J'ai préféré cette BD à "Mauvais genre" mais j'ai préféré les dessins de Mauvais genre

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Maléfices 
    de Maxime Chattam        

 

Trop de bonheur
  de Alice Munro                    
   (livre audio)                                                                  

 

 

         

Sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Hortense     
    de Jacques Expert

 

Cœur-Naufrage
  de Delphine Bertholon

 

DVD

Memento    

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture