29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 23:03

Quatrième de couverture :
« L'idée de Sam était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé.
Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, petit théâtreux de patronnage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne... »

Féodor Atkine, par son intensité contenue, réussit à réinstaller le pouvoir des mots dans les tumultes des combats et l’horreur des massacres : une interprétation qui est un hommage au roman bouleversant de Sorj Chalandon.

Mon avis : 
Je vais avoir bien du mal à écrire mon billet pour ce livre et je vous préviens qu'il ne sera sans doute pas à la hauteur de ce texte et de la profondeur du sujet.

Sam veut monter la pièce Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth, mais avant d'en arriver là l'auteur nous fait découvrir les liens qui existent entre Sam et Georges, le narrateur. Ces liens sont ceux créés lors des révoltes étudiantes, lors des manifestations, ce sont aussi des liens de théâtre. 

Sam tombe malade et c'est Georges qui va devoir s'occuper de monter la pièce. Il va partir au Liban plusieurs fois.

Le lecteur est vraiment excellent, il donne du sens au texte qu'il lit sans trop en faire.
Je me suis fait plusieurs fois la réflexion qu'il y avait un sacré contraste entre ce que j'écoutais et ce que je faisais en même temps, surtout dans la deuxième moitié de ce livre audio avec les évènements qui se déroulent au Liban. Je me sentais presque gênée.

Encore un autre contraste, entre ce que Georges a vécu au Liban et son retour en France. Il n'est pas revenu indemne et il est pris aux tripes par de petits détails insignifiants de la vie quotidienne. Les conséquences psychologiques de ce voyage sont importantes.

Ceci est d'ailleurs très bien expliqué lors de l'entretien avec l'auteur à la fin du livre. Sorj Chalandon explique que Georges est une part de lui, il le dit beaucoup mieux que moi c'est vraiment intéressant.

Certains passages de ce livre sont plus que poignants, tout en écoutant en marchant il a fallu que je m'arrête, c'est la première fois que cela me fait cet effet là.

Ce n'est certes pas une lecture distrayante mais une grande réussite en livre audio, ça c'est sûr.

Hier j'étais au Salon du livre de Rennes avec d'autres blogueuses et blogueurs de l'ouest. 

J'ai assisté à une conférence avec Sorj Chalandon, je pense que nous étions nombreuses à avoir les larmes aux yeux à certains moments. 

 

                                

 

 



      Catégorie bâtiment

avec EnnaSylire

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article

commentaires

titoulematou 28/04/2014 19:10

Bonjour,
J'ai entendu tellement de bien de ce livre que j'en appréhende la lecture... peut-être me laisserai-je tenter par la version audio ( j 'ai attrapé le virus des livres audio depuis février ... je voulais faire un article dessus mais je n'ai pas encore eu le courage de m'y mettre! )

Sandrine(SD49) 29/04/2014 21:40

Le lecteur est vraiment très bon

MrsB 12/04/2014 06:55

Je viens de le finir! Quelle claque! Moi aussi j'ai été au bord des larmes!

Sandrine(SD49) 12/04/2014 10:08

Tu ne me surprends pas !

MrsB 01/04/2014 06:53

Je viens de le commencer ...

Sandrine(SD49) 01/04/2014 21:09

Bonne écoute !

Mirontaine 31/03/2014 17:01

Je l'ai emprunté en médiathèque et l'ai rendu sans avoir le temps de le lire. Je ne sais pas pourquoi mais je ne parviens pas à entrer dans ses oeuvres pour l'instant. Pourtant les avis sont souvent élogieux...

Sandrine(SD49) 31/03/2014 18:46

C'est mon préféré mais je pense que c'est parce que je l'ai découvert en audio

Alex-Mot-à-Mots 31/03/2014 09:30

Je dois être la seule à ne pas avoir accroché à son roman.

Sandrine(SD49) 31/03/2014 18:46

Pas sûr que j'aurais autant aimé la version papier

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Maléfices 
    de Maxime Chattam        

 

Trop de bonheur
  de Alice Munro                    
   (livre audio)                                                                  

 

 

         

Sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Hortense     
    de Jacques Expert

 

Cœur-Naufrage
  de Delphine Bertholon

 

DVD

Memento    

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture