4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 23:04
Quatrième de couverture :
Automne 1939, près de Nantes. Roger, maraîcher de 27 ans, reçoit son ordre de mobilisation. Il laisse derrière lui sa fiancée, Suzanne. Huit mois plus tard, il est arrêté par les Allemands dans les Ardennes. Hiver 2002, à Nantes, Florent découvre au grenier le carnet de prisonnier de son grand-père Roger, qui vient juste de mourir... Il décide de partir sur les traces du passé, le carnet à la main. Un témoignage rare, émouvant, sur un épisode méconnu de l'Histoire : la déportation des prisonniers de guerre français dans des camps de travail.

Mon avis : 
Voici une BD du souvenir, celui de la grande histoire, durant la deuxième guerre mondiale et souvenir de l'histoire familiale du grand-père de l'auteur.

Tout commence avec le décès du grand-père. "Il nous reste une fine pellicule de cendre au creux de la paume. Personne n'ose s'essuyer  les doigts. Mon grand-père finit la journée au fond de toutes nos poches" p.21

Le carnet de Roger, c'est celui-du grand-père, retrouvé après sa mort, un petit carnet dans lequel il a tout écrit au crayon de bois, il a retracé sa vie de militaire et de prisonnier. 

En hommage à son grand-père, il va partir sur les traces de celui-ci grâce à ce qu'il raconte dans son carnet. J'ai beaucoup aimé cette partie de recherche. "A droite des champs en dévers qui grimpent jusqu'à un bosquet... C'est là. Un frisson dans le dos me le confirme. Papy est comme perché sur mon épaule". p.47

L'auteur alterne les dessins effectués d'après les carnets de son grand-père et les dessins montrant toutes les recherches effectuées. Il a fait un sacré travail !

Dans ma famille, c'est une de mes tantes qui a retranscrit toutes les lettres que mes grands-parents s'envoyaient pendant la guerre. Mes parents ont offert un exemplaire de ce recueil à chacune de leurs trois filles, je l'ai dévoré et je le garde précieusement.
 

L'avis de Canel et Enna.

 

BD empruntée à la 
     images.jpg


Catégorie objet

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai bien aimé
commenter cet article

commentaires

Geraldine 08/02/2014 21:57

Plus que tentée... cela me rappelle que je suis mal... Il y a 15 ou 20 ans, j'ai récupéré le carnet de prisonnier de guerre de mon grand père dans les affaires de feu mon père.... le pire, c'est que je ne sais pas du tout ce que j'ai fait de ce carnet. J'espère l'avoir donné à mon oncle, mais je n'ose pas lui demander pour ne pas avoué que j'ai peut-être perdu ce carnet...

Sandrine(SD49) 09/02/2014 21:37

ah là là quelle angoisse....

Syl. 05/02/2014 18:24

Sandrine, je n'ai pas trop envie de lire ce genre de BD. Alors je ne vais pas noter pour l'instant.

Sandrine(SD49) 05/02/2014 19:03

Plus tard peut-être...

sophie/vicim 05/02/2014 14:50

Je note !

Sandrine(SD49) 05/02/2014 19:02

Good !

Canel 05/02/2014 14:14

Les scènes à S-S-s./L = notre quartier.
Très beau témoignage, et l'auteur est passionnant et émouvant lorsqu'il raconte sa démarche, son périple dans les pas de ce grand-père... Oui, travail de fourmi, sur 5 ans...

Sandrine(SD49) 05/02/2014 19:02

c'est ton billet sur cette rencontre qui m'avais fait noter ce livre

Valérie 05/02/2014 09:37

C'est émouvant ces histoires de lettres.

Sandrine(SD49) 05/02/2014 19:02

Très très émouvant, surtout le passage où ils ont perdu un bébé ...j 'ai pleuré..... ils étaient super forts et leur foi les a beaucoup aidés

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Nuit
  de Bernard Minier  

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture