29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 23:05

Quatrième de couverture : 
Le 26 avril 1986, le plus grave accident nucléaire du XXe siècle se produit à Tchernobyl, en Ukraine. vingt-deux ans plus tard, jour pour jour, Emmanuel Lepage se rend sur les lieux de la catastrophe.
Après Voyage aux îles de la Désolation,
Un printemps à Tchernobyl est son deuxième documentaire en bande dessinée.
« On me donnait l'occasion de réaliser,
pour la première fois, un reportage en dessin.

Je ne serai pas seulement témoin du monde, mais " impliqué " ! Acteur ! Militant, quoi !

Dans ce métier, seul à gratter sur ma planche, j'ai souvent l'impression de voir
le monde à travers une vitre. D'être " à côté ".
Cette fois-ci, le monde, je le sentirai dans ma peau !
Bien sûr, c'était risqué...
Mais tellement excitant !
J'allais découvrir des terres interdites où rôde la mort. »

Mon avis : 
Tchernobyl... Un nom qui fait peur, une tragédie des années 80. Et pourtant Emmanuel Lepage, l'auteur de cette BD, va s'y rendre en 2008, il va participer à une résidence d'artistes pour témoigner. 

Il dessine cette région désertique, sinistre, abandonnée, les dessins sont dans les tons bruns, gris, noirs. C'est sombre, inquiétant et surtout radioactif.
"En toute discrétion et silencieusement la table se garnit de toutes sortes de mets. Comme si nos hôtes, malgré le fossé de la langue savaient qu'après l'expérience que nous venions de vivre, il fallait convoquer la vie... Comme les repas qui suivent les enterrements". p 76

Les dessins sont plus ou moins aboutis, parfois juste esquissés. Quelques touches de couleur apparaissent peu à peu, et même quelques planches éclatantes de couleur. Car malgré tout, l'auteur est surpris de la vie qu'il va trouver là-bas

"J'essaie de capter la vie, d'approcher ce que ces corps disent... D'imaginer par les postures, les pensées, les conversations... Puisque l'ukrainien m'est inconnu..." p. 144

J'étais dubitative au début de ma lecture, je me sentais mal à l'aise, cela me faisait froid dans le dos.
Et puis au fur et à mesure des découvertes de l'auteur, des rencontres avec les habitants, l'étau s'est un peu relâché. Au final j'ai vraiment beaucoup aimé cette BD.

La dernière image est une photo de l'auteur en train de dessiner avec son masque, ses gants et ses protège-chaussures tel qu'on a pu le voir en dessin dans la BD. Cela donne une touche réellement concrète à tout ça.

 

Les avis de Noukette, Stephie, A propos de livres, Jérôme, Saxaoul.
 

Livre emprunté à la 
     images.jpg

       Catégorie lieu

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai beaucoup aimé
commenter cet article

commentaires

Midola 02/02/2014 18:11

Elle fait partie des BD que j'ai vraiment envie de lire.

Sandrine(SD49) 02/02/2014 20:03

alors n'hésite pas !

saxaoul 02/02/2014 13:06

J'ai découvert Lepage avec cette BD et depuis, je découvre ses livres petit à petit.

Sandrine(SD49) 02/02/2014 13:19

J'ai regardé hier à la bibli mais il n'y avait pas d'autres titres

jerome 01/02/2014 18:55

Un merveilleux album, tout simplement somptueux.

Sandrine(SD49) 02/02/2014 13:19

Les avis ont l'air unanimes

Noukette 30/01/2014 23:10

Magnifique et incontournable ! Un énorme coup de coeur !

Sandrine(SD49) 01/02/2014 09:11

Mes coups de coeur sont rares mais c'est une belle BD

sophie/vicim 30/01/2014 23:04

il faut que je la découvre...

Sandrine(SD49) 01/02/2014 09:11

oui elle en vaut la peine

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Nuit
  de Bernard Minier  

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture