6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 23:06

Quatrième de couverture :
"Je vais te faire embaucher au Betrieb. La couture, c'est mieux pour toi. Le rythme est soutenu mais tu es assise. D'accord ?
. Je ne sais pas. . Si tu dis oui c'est notre enfant. Le tien et le mien. Et je te laisserai pas.
Mila se retourne :
. Pourquoi tu fais ça ? Qu'est-ce que tu veux ?
. La même chose que toi. Une raison de vivre."


En 1944, le camp de concentration de Ravensbrück compte plus de quarante mille femmes. Sur ce lieu de destruction se trouve comme une anomalie, une impossibilité : la Kinderzimmer, une pièce dévolue aux nourrissons, un point de lumière dans les ténèbres.

Dans cet effroyable présent une jeune femme survit, elle donne la vie, la perpétue malgré tout.

Un roman virtuose écrit dans un présent permanent, quand l'Histoire n'a pas encore eu lieu, et qui rend compte du poids de l'ignorance dans nos trajectoires individuelles.

Mon avis : 

Mila, une jeune femme enceinte, arrive au camp de concentration de Ravensbrück. On la suit pas à pas, elle et les femmes qui l'entourent.

"Mila se tient face au mur à cause de sa poitrine et des sexes nus des femmes, elle pense aux vieilles, le pire ce n'est pas d'être vue c'est voir, voir les vieilles et les mères qui se cachent".

"Savoir d'avance la déchéance qui t'attend. Ignorer tout de son processus".

"Il n'y a pas un bébé dans ce camp, pas une mère parce que mettre au monde  c'est mettre à mort".

"Je ne touche pas. Mon ventre c'est la mort. Il va mourir ici, l'enfant, c'est certain."
 

Ce qui m'a beaucoup marquée :
- Mila, la résistante, qui code les messages avec des notes de musique.

- Toute cette solidarité féminine.
- Leur façon de dormir pour se réchauffer, collées l'une contre l'autre et se soufflant de la chaleur dans le dos.
- Ces bébés avec des visages de vieux.

... et tant d'autres choses.

Un livre contre l'oubli, pour la mémoire. 

Un livre bouleversant qui m'a laissée les larmes aux yeux et rien que d'y repenser .....

Je ne suis pas très littéraire et je ne trouve pas les mots que j'aimerais pour rendre hommage à un si beau livre.

Une lecture commune 

avec Jérôme, Noukette, Saxaoul, Hérisson et Valérie.
 

 

Livre  emprunté à la 
     images.jpg

 4/6

 

 3/6

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai adoré
commenter cet article

commentaires

Sandrine 21/02/2014 21:40

Je suis en train de le lire mais chaque soir un petit peu:fort et bouleversant...

Sandrine(SD49) 22/02/2014 18:05

oui mais beau aussi. Pour ne pas oublier....

canel 08/01/2014 18:43

J'aime bcp, bcp, bcp ton billet, même si je suis + réservée que toi sur cet ouvrage.
Oh oui, les visages des bébés...........................................

Sandrine(SD49) 08/01/2014 19:04

cela me fait très, très plaisir ce que tu dis. Je pense que c'est un livre que je relirai

Virginie 27/11/2013 13:57

Je le note ! cela me donne bien envie!

Sandrine(SD49) 27/11/2013 19:53

oh oui il faut le lire ;-)

Midola 18/11/2013 13:43

Ce titre me tente beaucoup et j'aime particulièrement la couverture.

Sandrine(SD49) 19/11/2013 07:52

Alors fonce !!!!!! Tu ne le regretteras pas

MrsB 11/11/2013 10:44

Merci pour ce billet...Je note ce livre et je compte le lire très vite.

Sandrine(SD49) 11/11/2013 11:28

Je pense que tu vas être touchée par ce livre

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Les lettres de Rose
    de Clarisse Sabard

 

Un appartement à Paris
   de Guillaume Musso (livre audio)   

         

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Hortense     
    de Jacques Expert

 

Cœur-Naufrage
  de Delphine Bertholon

 

DVD

Memento    

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture