22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 22:05
Quatrième de couverture :
Au revoir là-haut « Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d'avantages, même après. »
Sur les ruines du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu'amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts...
Fresque d'une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d'évocation, 

Au revoir là-haut est le grand roman de l'après-guerre de 14, de l'illusion de l'armistice, de l'État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l'abomination érigée en vertu.
Dans l'atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose la grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

 

Mon avis : 
Albert et Edouard se rencontrent sur un champ de bataille le 2 novembre 1918. La guerre est presque finie, l'évènement qui les fait se rencontrer va les rapprocher et tisser des liens forts entre eux.
Le lieutenant Pradelle est également partie prenante dans cette rencontre, il n'est d'ailleurs pas tout net.

J'ai aimé l'histoire des deux poilus, ils sont attachants, on se rend bien compte des problèmes qu'ils ont pu rencontrer après la démobilisation : précarité, vie difficile, souvenirs.

En revanche, la partie qui met en scène le lieutenant Pradelle prenant part à des faits peu glorieux, m'a paru longue et je dois avouer que j'ai même lu une partie du livre en accéléré.

Je suis donc globalement déçue par cette lecture. Tant pis.

 

Livre emprunté à la
  images.jpg    

           2/6
 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sandrine(SD49) - dans J'ai aimé un peu
commenter cet article

commentaires

MrsB 22/03/2014 18:35

Je l'ai presque fini... et je me demande comment je vais réussir à écrire mon billet... c'est difficile à résumer

Sandrine(SD49) 22/03/2014 20:22

quand j'ai vu que j'avais un commentaire sur ce billet, je me doutais que c'était toi ! J'espère que mon avis sera différent à l'écoute.

Géraldine 07/11/2013 20:56

Et bien au moins, tu peux cocher la case "lire le goncourt cette année" ! De mon côté, pas tentée, depuis le début...

Sandrine(SD49) 08/11/2013 20:27

J'ai voulu le lire car j'aimais ce qu'écrivait cet auteur, mauvaise pioche pour celui-ci tant pis

Sophie Hérisson 30/10/2013 14:59

Mince j'avais entendu tellement de bien du livre ... bon il est réservé à la bibli, on verra bien!

Sandrine(SD49) 30/10/2013 18:54

Tu feras peut-être partie des conquises

Pr. Platypus 29/10/2013 10:29

Après avoir découvert que ce roman était le favori des internautes pour le Goncourt, je me suis renseigné sur sa trame et je me suis dit "oh non, encore une histoire de poilus..." J'ai finalement lu peu d'avis sur ce livre mais le tien me conforte dans mon idée : ça n'a pas l'air si exceptionnel que ça (ce qui en fait un bon candidat pour le Goncourt) et ça pourra attendre...

Sandrine(SD49) 29/10/2013 19:01

Et pourtant les avis enthousiastes sont nombreux.... je me sens un peu seule

Valerie 25/10/2013 10:45

C'est dommage pour toi: je connais bien cette déception qui est d'autant plus forte que tout le monde à aimé pour le moment. Mais je suis sûre que des lectrices ne l'ont pas aimé et pas commenté , voire pas fini. Quant à moi, je croise les doigts pour qu'il obtienne le Goncourt. J'ai adoré le pers

Sandrine(SD49) 25/10/2013 18:23

C'est bien ça le pb je me sens seule alors que je ne le suis peut-être pas tant que ça

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

Comment vivre en héros ?
  de Fabrice Humbert

 

Pour me suivre sur Facebook :          
Les pages de lecture de Sandrine        
     

Emprunts à la bibliothèque

Romans
Les orages de l'été
    de Tamara McKinley

 

Fidèle au poste 
   d'Amélie Antoine

 

Le sourire des femmes 
    de Nicolas Barreau

 

 

 

Challenges en cours

    

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture